2 voyages Désert de sel

La Cordillère argentine ne recèle pas de rivières de minerais précieux comme le pensaient les conquérants espagnols, mais une richesse naturelle d’une blancheur éclatante. Les déserts de sels appelés salines ou salar recouvrent les fonds d’immenses lacs asséchés au cœur de la montagne à quelques 5 000 m d’altitude. 8 900 km2 pour la seule Salinas grandes et presque 30 000 km2 toutes salines de la Cordillère argentine confondues ! Ces déserts miroitants sous le soleil et un ciel bleu azur, au-delà de leur beauté presque surnaturelle sont aussi une ressource essentielle du pays, puisque l’on y récolte les sels minéraux dont le lithium, indispensable à nos équipements high-tech.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.