0 voyage Cachot de Cyparis

Enfermé la veille de l’éruption de 1902 pour agression, le prisonnier Cyparis fut sauvé grâce l’épaisseur des murs du cachot et à son emplacement, dos au Mont-Pelé, qui le protégèrent de la nuée ardente qui recouvrit la ville et la rade en quelques secondes. Il fut ainsi l’un des deux seuls survivants de la catastrophe. Mais il fut brûlé par les gaz toxiques et passa le reste de sa vie à exhiber ses cicatrices. Désormais recouvert de mousse, ce petit cachot, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, mérite le coup d’œil.

Résultats : 0 idée de voyage

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.