Toutes nos destinations
Voyage Italie Voyage Sardaigne Guide de voyage Sardaigne Que voir en Sardaigne ? Le nord de la Sardaigne La Costa Paradiso

Le guide

La Costa Paradiso

La côte nord-ouest s’étire sur 68 km en plein cœur de la province de Sassari. La région possède des plages paradisiaques préservées et naturelles et une histoire de plusieurs siècles. Elle comblera les sportifs, avec ses activités nautiques et de plein air (vélo et randonnée) et également les amoureux de la nature et de l’Histoire, entre maquis, rivière et villages médiévaux. 

Poissons, histoire et sports

La côte nord-ouest sarde est le témoin d’une longue histoire remontant parfois à l’âge du cuivre. Castelsardo en est un bel exemple : le mur du mont Ossoni atteste de la présence d’un village protégé par une construction mégalithique datant de cette époque. Autre trace préhistorique, le rocher de l’éléphant, qui outre sa ressemblance troublante avec le pachyderme, abrite un domus de janas, une sépulture datant de l’ère prénuragique (avant la civilisation sarde). Par ailleurs, la ville elle-même est fondée par la famille Doria de Gênes entre les XIe et XIIIe siècles ; son premier nom fut Castel Doria. La famille a régné sur la région jusqu’en 1448 et la forteresse perchée au sommet de la colline en est le principal témoin. La cathédrale de Sant’ Antonio Abate est un magnifique exemple d’architecture gothique puis de la Renaissance, avec son campanile qui se termine par un sublime clocher en majolique, faïence typique de la Renaissance italienne. 

La ville connaît aujourd’hui une forte activité piscicole et touristique. La configuration de sa côte en fait également un spot de surf, avis aux fous de la vague ! Deux plages valent un beau détour : la spiaggia di Lu Bagnu, remarquable par sa bande de sable fin longue de 300 mètres et la merveilleuse crique Cala Ostina, aux pieds de collines et rochers.

En poursuivant la route vers le nord, on arrive à Valledoria. La ville puise ses racines à l’Antiquité. Tout autour se trouve une zone de marais à l’embouchure du fleuve Coghinas, le troisième plus grand cours d’eau de Sardaigne. La côte de Valledoria est exceptionnelle pour la pratique du kite surf et de la voile et les clubs proposent matériel et cours. 

Plus dans les terres se trouvent des sources d’eau chaude utilisées par l’homme depuis l’époque romaine. Un complexe thermal a même été construit. On peut y profiter d’une eau chaude et riche en minéraux au cœur d’un paysage naturel à couper le souffle ; les bords du fleuve sont une zone protégée où balbuzards, hérons et tortues d’eau vivent en toute quiétude. La riche végétation est composée de maquis épais et de chênes. La pêche à la carpe est pratiquée ainsi que le canoë-kayak sur le fleuve. 

À visiter également, Santa Maria Coghinas avec son village médiéval préservé et son église gothique Santa Maria delle Grazie.

Paradis et ruines

Plus au nord, on arrive à Trinità d’Agultu e Vignola sur la côte de Gallura. Le village surplombe un littoral idyllique à 400 mètres de hauteur. Cette petite commune est encore fortement ancrée dans sa tradition agricole et pastorale. Ce mélange de campagne et de mer en fait un endroit unique où règne la tranquillité. La région possède de nombreuses ruines datant d’époques différentes, citons notamment un domus de janas datant du néolithique, une tour du XVIe siècle et plusieurs nuraghes (constructions mégalithiques typiques de la Sardaigne). 

Les plages sont merveilleusement préservées avec une roche ocre qui contraste avec le vert de la végétation et le turquoise de la mer. La couleur a d’ailleurs donné son nom à l’isola rossa, un îlot situé en face de Trinità d’Agultu e Vignola. La Costa Paradiso est un écrin de quiétude et de nature : cette partie de la côte se découpe sur la mer avec des falaises escarpées et une végétation méditerranéenne typique ; l’accueillant sable blanc de l’unique plage du coin, la spiaggia Li Cossi, parfait l’atmosphère paradisiaque. Si les bords de mer sont préservés, c’est souvent parce qu’ils ne sont accessibles que par des sentiers pédestres. Il faut parfois compter une demi-heure de marche pour arriver au bord de l’eau !

Plus au nord encore se trouve la station balnéaire Santa Teresa i Gallura, située à seulement douze kilomètres des côtes corses. On peut d’ailleurs y apercevoir Bonifacio ! Le village possède la monumentale tour Longosardo sur son promontoire. Entourées de calanques, les nombreuses plages sont soit bondées et aménagées, soit brutes et confidentielles. Il y en a pour tous les goûts !

Luciole,

l'appli qui vous guide en Sardaigne

  • Un assistant de voyage qui vous accompagne au jour le jour
  • Nos bonnes adresses géolocalisées sur des cartes interactives
  • Un GPS piéton et voiture
  • Une utilisation gratuite, hors connexion Internet
découvrir luciole
Luciole - Italie

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous garantir la meilleure navigation possible, réaliser des statistiques, permettre le partage de vidéos et autres contenus sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent également d’optimiser le fonctionnement de notre site. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En continuant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.