Toutes nos destinations
Voyage Portugal Guide de voyage Portugal Mieux connaître le Portugal L'environnement au Portugal

Le guide

L'environnement au Portugal

Incendies, réductions des émissions de gaz à effet de serre, mix énergétique, impact du tourisme : les défis environnementaux ne manquent pas au Portugal. Jusque-là à l’avant-garde internationale pour la défense de l’environnement, le pays a fortement reculé au classement Climate Change Performance Index publié lors de la COP 21, en 2015 : il est désormais 19e des pays industrialisés.

Le Portugal a en fait surtout été pénalisé pour la dégradation de la flore et la déforestation occasionnées par les incendies record de 2013, qui ont surtout touché le Nord, de Guarda à Viana do Castelo. Pays européen parmi les plus touchés par les incendies, comme en 2003, année tragique avec quelque 400 000 hectares calcinés, le Portugal, qui ne dispose pas de Canadairs, doit batailler avec le fait que 90% de ses forêts n’appartiennent pas à l’État mais principalement à des minifundios (petites propriétés privées). Un plan d’aménagement forestier et de prévention semble aujourd’hui à l’étude.

De manière plus générale, le Portugal est marqué par une désertification rurale, une intensification de son agriculture, une très forte dépendance énergétique ainsi que par la menace que fait peser le réchauffement climatique, tant sur l’érosion de ses côtes que sur la fréquence des accidents climatiques. Des impacts néfastes pour ses habitants… et pour son économie de plus en plus dépendante du tourisme.

Depuis le milieu des années 2000, le Portugal a de fait mis en œuvre une politique énergétique ambitieuse et reconnue en faveur des énergies renouvelables, en particulier via l’éolien, l’hydraulique et le solaire. Ainsi, depuis 2010, plus de 50% de l’électricité produite l’est par ces énergies. L’impact sur les écosystèmes locaux de la construction de plusieurs grands barrages, au nord du pays, a ouvert toutefois un vaste débat, encore en cours. D’autres débats, comme celui autour du gaz offshore voire du gaz de schiste, dont des contrats d’exploitation sont déjà signés ou en voie de l’être en Algarve, restent ouverts. La préservation du littoral (mais aussi du patrimoine urbain) face au développement touristique est également une question brûlante : la Commission européenne a dès 2010 brandi la menace d’une saisie de la Cour de justice de l’Union européenne pour des projets en Alentejo et en Algarve.

Enfin, le Portugal s’est doté en juin 2015 d’un nouveau cadre stratégique pour sa politique climatique. Après avoir limité l’augmentation de ses émissions à +20% sur la période de 2008-2012 par rapport à 1990 (contre un plafond maximum de +27% toléré par le protocole de Kyoto), le Portugal est en ligne avec ses objectifs pour 2020 et s’est de nouveau fortement engagé, en amont de la COP parisienne : réduction de 30 à 40% des émissions de 2005 à 2030, part minimale de 31% d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie en 2020, réduction de 30% de la consommation énergétique, contribution au Fonds vert pour le climat, renforcement du rôle de la Comunidade de Países de Língua Portuguesa, etc.

Pour aller plus loin

Nos 11 idées de voyage

Portugal

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage