Toutes nos destinations
Voyage Canada Voyage Ouest canadien Guide de voyage Ouest canadien Nos conseils de pro dans l'Ouest canadien 4 conseils pour se fondre dans le décor

Le guide

4 conseils pour se fondre dans le décor

1

Être écolo

À l’Ouest, le recyclage est entré dans les mœurs, il est d’ailleurs encouragé et facilité par la présence de sites de récupération qui remboursent les dépenses de plastique. Vancouver, à la fois urbaine et tournée vers l’environnement, s’est d’ailleurs lancé le défi de devenir la ville la plus verte du monde d’ici 2020. Pourtant les controverses ne manquent pas, que ce soit sur l’exploitation des schistes bitumineux ou les conséquences des récents autant que fort contestés Jeux Olympiques de Vancouver.

2

Manger dans les izakaya

La côte Pacifique a toujours connu une importante immigration asiatique. Les Chinois ont construit les chemins de fer à la fin du XIXe siècle et ont fait souche dans la région comme on le voit à Vancouver ou Victoria. La rétrocession par les Britanniques de Hong Kong à la Chine a entraîné une autre vague d’immigration chinoise. La présence asiatique, surtout à Vancouver, a influencé les commerces de la restauration. À tel point que de nombreux Japonais viennent sur la côte Ouest pour profiter de prix plus abordables que chez eux, notamment pour les sushis. Vous trouverez des tavernes japonaises (izakaya) sans charme mais efficaces, un peu partout à l’Ouest. C’est le moment de se perfectionner dans l’art de manipuler les baguettes !

3

Assister à un match de hockey

Si vous séjournez au Canada entre octobre et avril, il est impératif que vous assistiez à un match de hockey. Ce sport national soulève l’enthousiasme général et le spectacle a lieu autant dans les tribunes que sur la glace. Que ce soit un match de la très courue Ligue Nationale (LNH) qui englobe clubs canadiens et américains professionnels, ou une rencontre locale vous passerez un agréable moment dans une ambiance chaleureuse voire passionnée et ce, même si vous ne connaissez rien aux règles, à l’inverse d’un vrai Cannuck.

4

Pêcher le  saumon

Le saumon est indissociable de la culture canadienne, qu’il s’agisse des autochtones ou des amateurs de pêche sportive. On en distingue 5 espèces indigènes sur la côte pacifique canadienne (King, Coho ou argenté, Rouge, Rose ou bossu, Chum). Cet Oncorhynchus occupe d’ailleurs une place prédominante dans l'art et l'architecture des nations de la côte pacifique.

Naissant dans les torrents de montagne, le saumon vit un ou deux ans dans un lac puis rejoint vers l’océan. Après plusieurs années, il accomplit son épuisante migration du retour, la montaison, vers sa frayère natale en fin d’été pour y pondre avant de mourir. Un cycle accompli à l'aide de sa boussole interne, qui reste un mystère pour la science.

Des échelles à saumons sont parfois installées pour faciliter la remontée des poissons et optimiser la reproduction, notamment sur le Frazer, le plus grand fleuve de Colombie-Britannique qui abrite 75 % de la population quand elle se trouve dans les cours d’eau.

De nombreux lodges spécialisés proposent des séjours axés uniquement sur la pêche, chaque espèce de saumon se pêchant à une période différente.

Luciole,

l'appli qui vous guide dans l' Ouest canadien

  • Un assistant de voyage qui vous accompagne au jour le jour
  • Nos bonnes adresses géolocalisées sur des cartes interactives
  • Un GPS piéton et voiture
  • Une utilisation gratuite, hors connexion Internet
découvrir luciole
Luciole - Canada

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage