Toutes nos destinations
Voyage Japon Guide de voyage Japon Nos conseils de pro 8 conseils pour se fondre dans le décor

Le guide

8 conseils pour se fondre dans le décor

1

Manger avec des baguettes

L’usage de ces objets à l’origine sacrés reste régi par quelques règles bonnes à rappeler avant de voyager au Japon. Il faut d’abord les tenir correctement c’est-à-dire entre le majeur et l’index tout en les soutenant avec le pouce. On ne plante jamais ses baguettes dans la nourriture, ça porte malheur. On ne passe pas non plus les aliments de baguette en baguette, on les pointe encore moins vers quelqu’un et on ne pousse pas la nourriture qu’on n’aime pas pour récupérer les meilleurs morceaux dans le plat principal. Bref, on ne joue pas avec ses baguettes et on les repose, sans les croiser, sur leur support, quand on a fini de manger. Seule bonne nouvelle pour les maladroits, les sushis peuvent tout à fait se déguster avec les mains, même dans les restaurants chics.

2

Bien se tenir à table

Voici quelques conseils en vrac qu’il est bon de relire avant de passer la porte d’un izakaya ou d’un bar à sushi. Pour ce qui est des sushis justement, ne trempouillez pas le riz dans la sauce soja, c’est plutôt impoli, mais uniquement le poisson. Ne faites pas non plus le malin en prenant la poudre verte posée sur la table pour du wasabi. C’est du thé vert ! Il suffit d’aller chercher vous-même l’eau chaude et vous faire autant de thé que vous souhaitez. Si vous entrez dans un restaurant de nouilles, ne soyez pas surpris par les aspirations fortes des clients. Au Japon, on ne se prive pas de faire du bruit en mangeant. Une petite soif ? La bière pression ne se commande pas en pinte mais à la tasse (jokki) ou à la bouteille (bin) et le saké en carafe, petite (ichigo) ou grande (nigo).

3

Se baigner dans un onsen 

Pays hautement volcanique, le Japon compte plusieurs milliers de bains alimentés par des sources d’eau chaude géothermique : les fameux onsen. Les Japonais sont très friands de ces lieux de relaxation aux vertus thérapeutiques. Mais là encore, les codes sont importants. On ne rentre pas dans un onsen n’importe comment ! Rarement mixtes, ils comportent deux entrées distinctes. Mémorisez les sigles homme 男 et femme 女 pour ne pas faire d’impair. Laissez vos vêtements dans un casier, oubliez votre pudeur et entrez nu. Prenez une douche et glissez-vous dans les bains chauds. Surtout pas l’inverse, malheureux, le but est de profiter des minéraux toute la nuit pour se réveiller le lendemain avec une peau ultra douce.

4

Dormir sur un futon

Pour approcher au plus près la vie traditionnelle et apprendre à se comporter comme un Japonais, tentez l’expérience d’un ryokan. Pour commencer, enfilez les chaussons mis à votre disposition (et pas ceux réservés aux toilettes). Dans le doute, demandez. Enlevez-les sur votre tatami puis enfilez un yukata, le kimono de tous les jours. Et dans le bon sens, c’est-à-dire le côté droit sous le côté gauche et la ceinture enroulée deux fois autour de la taille. Le nœud devant pour les femmes et derrière pour les hommes. Si vous comptez passer par le onsen, sachez que la mini serviette sert à se laver. Vous pouvez aussi la mettre sur votre tête pendant votre bain. Juste avant de vous coucher, le personnel aura déroulé votre futon, tête au sud ou à l’est, karma oblige.

5

Vivre dans le futur

Qu’ont en commun le café soluble, les DVD, les nouilles instantanées, l’appareil photo numérique ou le train à grande vitesse ? Tous ont été inventés au pays du soleil levant. Il suffit de passer quelques jours au Japon pour finir les yeux écarquillés devant tant de trouvailles high tech rendant la vie plus facile ou plus drôle ! Impossible d’oublier sa première découverte des toilettes futuristes avec lunette chauffante et bidet intégré. Que dire des machines à emballer les parapluies pour ne pas mouiller le sol des magasins ? De la pastèque carrée, bien plus facile à ranger ? Ou des distributeurs avec écran tactile qui vous recommande votre boisson en fonction de la saison ou de votre sexe !? Encore plus loufoque, certains photomatons peuvent vous agrandir les yeux pour un total look manga. Un petit dernier pour la fin ? La cabine à karaoké qui ravira les plus timides !

6

Ne pas confondre temple et sanctuaire

Bien que shintoïsme et bouddhisme partagent certains points communs, il s’agit de deux religions distinctes. Sur le plan architectural, on distinguera donc le sanctuaire shinto du temple bouddhique. Les premiers reconnaissables à leur grande porte (torii) sont construits en hommage à l’une des 80 000 divinités shinto. Vous devrez ôter vos chaussures, vous rincer les mains et la bouche en prenant l’eau à la louche puis vous pourrez vous approcher de l’autel, déposer quelques pièces en offrandes, vous incliner deux fois, taper des mains deux fois, vous incliner à nouveau et prier pour la réalisation de votre vœu ! Même rituel dans les temples si ce n’est qu’au lieu de s’incliner et de taper dans les mains, on plante trois bâtons d’encens avant de joindre les mains et d’exprimer son vœu à Bouddha.

7

Ne pas s’emmêler les pinceaux

La gestuelle est très importante dans un pays ou le contact physique est rare. Pour exprimer des actions simples, on utilisera des gestes plutôt que des mots. Attention, la plupart n’ont aucune logique pour nous Occidentaux, d’autres peuvent prêter à confusion. Par exemple, on désignera l’argent en formant un cercle fermé avec le pouce et l’index mais on invitera quelqu’un à boire en laissant ce cercle ouvert. Si l’on veut parler de soi, on pointera du doigt son nez et pas sa poitrine. Et si l’on veut dire non, on agitera la main tout entière de gauche à droite et non juste l’index (comme pour dire au revoir). Et si on vous annonce une très bonne nouvelle, vous pouvez lever trois fois les mains en criant « banzai ». Et non vous ne serez pas ridicule. En tout cas, pas au Japon.

8

Rester zen en cas de séisme

Si le Japon a le meilleur système d’alerte au monde, c’est malheureusement parce qu’il est l’un des pays les plus à risque en terme de séisme. N’attendez pas que les murs de votre chambre d’hôtel au 26e étage tremblent (du vécu !) pour lire ces quelques lignes. À l’intérieur, le principal risque est la chute d’objet donc réfugiez-vous sous une table ou dans le cadre d’une porte mais ne vous précipitez surtout pas dehors encore moins en prenant l’ascenseur. À l’extérieur, le danger viendra des vitres brisées ; pour cette raison, ne vous collez pas aux murs mais dirigez-vous plutôt vers un espace dégagé. En bord de mer, réfugiez-vous le plus haut possible. Et apprenez ces quelques mots toujours bien utiles : abounaï (attention), tasskété (au secours) et soyons optimiste, daijobou (je vais bien).

La destination liée

Nos 11 idées de voyage

Japon

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage
Bienvenue sur le nouveau site de Comptoir des Voyages

Naviguez dès maintenant au sein de cette nouvelle version et vivez l'expérience Comptoir des Voyages

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous garantir la meilleure navigation possible, réaliser des statistiques, permettre le partage de vidéos et autres contenus sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent également d’optimiser le fonctionnement de notre site. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En continuant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.