Toutes nos destinations
Voyage Guatemala Guide de voyage Guatemala Nos conseils de pro au Guatemala 3 conseils pour se fondre dans le décor

Le guide

3 conseils pour se fondre dans le décor

1

Tomber la chemise…

… et la troquer contre le huipil. Cette blouse, dont le nom signifie « couverture » en langue maya, est portée par les communautés amérindiennes du Guatemala. Confectionné à partir de deux, voire trois morceaux de simple toile, le vêtement comporte une ouverture pour la tête et deux pour les bras. Il doit sa réputation à la finesse de ses motifs chatoyants qui sont brodés à la main par les femmes mayas. Formes et couleurs sont propres à chaque brodeuse et varient selon les régions et les cultures. Elles sont autant un signe d’appartenance à une même communauté que le reflet d’un savoir-faire personnel. Leur confection requiert parfois jusqu’à deux mois de travail, ce qui explique que leur prix est assez élevé. Traditionnellement le huipil est rentré dans le corte, une longue jupe, et maintenue par une large ceinture.

2

Faire le marché

Les marchés guatémaltèques sont idéals pour chiner des souvenirs artisanaux, pour déjeuner sur le pouce d’appétissantes spécialités, et bien entendu pour rencontrer la population, très attachée aux traditions et coutumes mayas. Le marché de Chichicastenango, le plus réputé, réunit deux fois par semaine paysans, artisans et commerçants de toute la région, permettant de se fondre dans la culture locale. On y trouve de tout. Vous aurez le choix entre les fruits et légumes, les volailles et animaux de basse-cour, les tissages et tissus de toutes sortes, masques en bois traditionnels, ainsi que beaucoup d’objets d’artisanat. Près du lac Atitlán, le marché de Sololá se tient tous les mardis et les vendredis. Ces jours-là, les habitants des bourgades alentour viennent vendre leurs produits, principalement des fruits et des légumes.

3

Cuisiner les tortillas

La tortilla est l’aliment de base en Amérique centrale et bien évidemment au Guatemala. Une tortilla est une galette préparée traditionnellement à base de maïs. La pâte pour les tortillas est confectionnée en mélangeant de l’eau et du sel avec des grains de maïs « nixtamalisés », c’est-à-dire trempés et cuits avec de la chaux. Une fois le maïs lavé et ramolli, il est ensuite broyé au moulin et transformé en pâte, qui servira à la confection des tortillas. Les femmes prennent alors une petite quantité de pâte qu’elles aplatissent dans leur main pour en faire un disque qui est ensuite cuit sur une plaque. À table, les tortillas sont servies enveloppées dans un linge chaud, à l’intérieur d’une corbeille. Dès qu’elles refroidissent, elles deviennent un peu caoutchouteuses. C’est en quelque sorte le pain guatémaltèque.

Pour aller plus loin

Nos 3 idées de voyage

Guatemala

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous garantir la meilleure navigation possible, réaliser des statistiques, permettre le partage de vidéos et autres contenus sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent également d’optimiser le fonctionnement de notre site. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En continuant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.