Toutes nos destinations
Voyage Etats-Unis Guide de voyage Etats-Unis Mieux connaître les États-Unis Faune et flore des États-Unis

Le guide

Faune et flore des États-Unis

Avec presque 10 millions de km² de territoires, du cercle polaire au Tropique du Cancer, les États-Unis sont riches d’une grande diversité d’espèces animales et végétales. Chaque ensemble naturel a ses espèces spécifiques, du milieu désertique au milieu polaire. 

Le nord-est des États-Unis et le long des Appalaches est couvert d’épaisses forêts de feuillus ou mixtes – chênes, érables, conifères –, qui abritent des daims et des cerfs, de nombreuses espèces d’écureuils, mais aussi le raton laveur, le castor et la fameuse moufette rayée, à l’odeur légendaire. Plus discret, les lynx sont bien présents. La côte Atlantique est quant à elle parcourue de nombreuses espèces de baleines, dauphins, phoques et otaries. 

Au sud des États-Unis, des plaines du Texas au bayou de Louisiane se croisent de nombreuses espèces caribéennes dont le très typique alligator américain ou la tortue alligator. Ils infestent les marais et se retrouvent souvent dans les piscines de Floride, Louisiane, du Mississippi ou de Caroline du Nord. Si l’espèce est largement répandue dans tout le Sud, le crocodile ne se rencontre qu’en Floride. Dans le delta du Mississippi, les alluvions forment de vastes marécages, c’est le bayou : on y navigue entre cyprès et chênes, magnolias et jacinthes d’eau. Cet écosystème unique au monde a hélas beaucoup souffert de la plus grande marée noire de l’histoire des États-Unis, en 2010. 

Plus au centre, au Texas, dans l’est du Nouveau-Mexique et à l’ouest de l’Oklahoma commencent les Grandes plaines : l’animal incontournable de la savane est le bœuf longhorn. Jusqu’au Dakota du Nord, les immenses prairies de graminées comme le poa et l’herbe des indiens sont peuplées de bisons, de pronghorn, de marmottes et de chiens de prairie. Vers l’ouest, en montant vers les Rocheuses, l’herbe se fait plus courte, balayée et asséchée par le chinook. 

À l’ouest des Rocheuses, la province florale du Grand Bassin s’étend entre les Rocheuses et la Sierra Nevada, sur le plateau du Colorado, sur tout le Nevada, dans la région du Grand lac salé dans l’Utah, jusqu’en Californie, et en Idaho. Parmi les zones les plus sèches du pays, c’est une steppe couverte de buissons de genévriers, d’armoise. Comme dans les westerns, pendant votre voyage aux États-Unis, vous pourrez voir courir les salsolas ou « soude roulante ». Le bush cache de nombreux lapins, chassés par les pumas, les coyotes et les rapaces. Au sud et vers l’ouest, les déserts de Mojave et Sonoma sont encore plus secs, couverts de cactus, d’agaves et de yuccas comme le typique Joshua tree. Dans les roches se cachent les serpents à sonnettes, les mygales et les scorpions. Les pumas se font tout aussi discrets, et les coyotes sont beaucoup plus faciles à observer : ils s’approchent souvent des zones habitées. 

Plus humide et plus tempérée, la côte californienne est couverte de forêts d’eucalyptus et de pins. Vers le nord de l’état poussent les forêts de séquoias géants et de conifères. La Californie a choisi l’ours brun comme emblème, l’une des espèces les plus typiques, avec le lion de mer et le lion des montagnes, le jaguar ou l’éléphant de mer. 

En montant vers le nord, les forêts sont de plus en plus épaisses. Les forêts de conifères sont habitées par l’ours noir, espèce la plus répandue aux États-Unis, le castor, le renard, le jaguar et l’ocelot. 

Le grizzli est quant à lui un animal totem pour l’Alaska. Il parcourt la forêt tempérée et la forêt boréale, le long des cours d’eau, pour pêcher les saumons et les truites arc-en-ciel, nombreux. La forêt est aussi habitée de caribous, et de loups. Dans la toundra aux herbes rases, aux buissons et aux mille fleurs se cache le lièvre musqué. L’aigle d’Amérique a fait de l’Alaska un habitat privilégié. Au nord, sur la glace, l’ours polaire côtoie les morses, phoques et baleines. 

Au milieu du Pacifique, l’archipel d’Hawaii accueille une faune et une flore typiques des climats tropicaux. 90 % de ses espèces animales sont endémiques : mangoustes, tortues vertes, phoque moine… À flanc de volcan, on croise le néné, une oie bernache typique de Hawaii. L’emblème de l’archipel est le humuhumunukunukuapuaa, ou la baliste écharpe qui vit dans le massif coralien. Les eaux sont aussi peuplées de 40 espèces de requins. Spectaculaire, la végétation des forêts tropicales humides est luxuriante. Hibiscus, arbre koa, orchidées, bougainvilliers, frangipaniers… Plus en altitude, sur les volcans, la lave donne naissance à des plantes toutes plus étranges les unes que les autres, comme les sabres d’argent.

Pour aller plus loin

Nos 57 idées de voyage

Etats-Unis

Luciole,

l'appli qui vous guide aux Etats-Unis

  • L’itinéraire vers votre camping KOA en 1 clic
  • Notre sélection de diners
  • Les plus beaux parcs nationaux géolocalisés
  • La météo à 10 jours

 

 

 

 

découvrir luciole
Luciole - Etats-Unis

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage