Quand partir au Vietnam ?

19/03/2014

le climat au vietnam

Entre le tropique du Cancer et le dixième parallèle, le Vietnam est bordé à l’ouest par des chaînes montagneuses qui forment une frontière naturelle et climatique avec la Chine, le Laos, la Thaïlande et le Cambodge. Le Nord niché dans le golfe du Tonkin ne connaît pas le même climat que la bande côtière du Vietnam du Centre ni la moiteur tropicale du delta du Mékong. Vous pouvez aisément voyager au Vietnam de mars à mai et de septembre à mi-décembre. Vous éviterez de vous rendre dans le Centre et le Nord entre mi-décembre et février.

Le Nord : L’alternance des saisons se mesure d’abord au degré d’humidité, plus ou moins prégnant suivant les mois de l’année. Entre mars et avril, les jours de soleil (25-35°C) sont nombreux mais le ciel voilé par des brumes de chaleur persistantes. L’été (juin, juillet et août) suffoque sous une température oscillant entre 28° et 40°C et connaît de spectaculaires averses le soir et la nuit. Certaines routes des régions montagneuses du Nord-Est sont parfois impraticables. La saison la plus tempérée, "l’été indien" du Vietnam s’étire sur trois mois (septembre, octobre, novembre), la température est douce, il pleut rarement, le soleil semble omniprésent. L’hiver, fort court, se caractérise par un ciel plombé de nuages et une forte humidité.

Le Centre : la région ne connaît que trois saisons marquées. De janvier à septembre, la belle saison vous réserve un temps ensoleillé, une température tout à fait supportable (entre 25 et 35°C). Brumes de chaleur et averses annoncent le crépuscule et se poursuivent parfois dans la nuit. L’automne est connu comme une saison mouvementée. Les rivages sont balayés et les terres inondées par les queues de typhons venus de la mer de Chine. La température est stable (15-20°C) mais le temps très variable. À éviter si vous souhaitez vous délasser sur les plages. L’été est une saison en demi-teinte, plutôt chaude et humide.

Le Sud : deux saisons seulement conditionnent les récoltes et la vie quotidienne. De janvier à mars puis d’octobre à décembre, le temps est clément, le soleil bien présent mais la chaleur n’y est jamais excessive (20-30°C). Cette "belle saison" connaît un prolongement bienvenu les mois d’avril et mai. La saison des pluies dure du mois de juin au mois de septembre.

notre agenda vietnamien

Les fêtes traditionnelles et les réjouissances ethniques sont déterminées par le calendrier lunaire qui compte 29 jours. Il est donc impossible de donner une date précise de notre calendrier solaire a contrario des fêtes liées à l’histoire récente.

Têt Nguyen Dan : célébrée entre la mi-janvier et la mi-février, cette fête marque le début de l'année lunaire et apporte le renouveau. La danse du dragon symbolise la chance et chasse les démons de l’année écoulée.

Naissance, Illumination et mort du Bouddha : le 8e jour du 4e mois lunaire (mai-juin), des lanternes sont accrochées dans les maisons et dans les pagodes, ont se tiennent des processions.

Têt Doan Ngo : la fête taoïste du « double cinq » a lieu le 5e jour du 5e mois lunaire (juin-juillet). Les offrandes sont destinées à apaiser la colère des dieux.

Fête nationale : elle commémore la proclamation de l’indépendance et l’instauration de la République le 2 septembre 1945. Un défilé spectaculaire a lieu sur la place Ba Dinh d’Hanoi.

Fête de la baleine à Vung Thau : les pêcheurs cham demandent grâce à leur protecteur, le dieu-baleine Ca Hon, par des offrandes de fleurs et de tissus colorés.

Trung-Thu : la fête de la « mi-automne » se déroule le 15e jour du 8e mois lunaire (septembre-octobre). Au menu des réjouissances : processions de lanternes en forme de lune ou d’étoile, danses (en particulier de la licorne), dégustation de gâteaux, etc.

Ok Om Bok : la fête des Khmers du Sud-Est est célébrée en octobre et dédiée au génie de la Lune. On peut assister alors à de spectaculaires courses de ngo, des pirogues traditionnelles.

Noël : Les chrétiens du Vietnam ont pour cette fête une réelle affection mais elle demeure un plaisir de citadin.

les points forts de chaque saison

durant l’hiver

Barboter dans la mer de Chine, profiter de la saison des fruits (mangoustan, rambutan, fruits du dragon, litchis…), découvrir Sapa en short, profiter des bars ouverts où la bière coule à flot, se balader à pied ou à vélo dans les campagnes.

durant l’été

Photographier les rizières vert fluo, explorer les réserves ornithologiques, découvrir les musées, notamment celui d’ethnographie à Hanoi en partenariat avec celui du Quai Branly, visiter le musée cham d’Hoï An, photographier le Mékong devenu orange…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.