Nos petits secrets dans le centre du Vietnam

25/03/2014

fête des lumières à hoi han

Tous les mois, quand la lune atteint son apogée la 14e nuit du mois lunaire, les habitants d’Hoi An plongent leur ville dans le noir en supprimant les néons électriques… Une à une, des milliers de lanternes sont allumées sur les perrons des maisons, aux coins des rues, devant les boutiques créant un univers féerique aux lumières mouvantes. Les enfants laissent glisser sur le fleuve de fragiles lampions votifs. Il règne alors dans toute la ville une chaleureuse ambiance festive : jeux, chants, repas en extérieur animent les rues. Une fête des lanternes plus somptueuse encore clôt chaque année les célébrations du Têt, le nouvel an asiatique.

pagode dong thuyen à hué

La pagode Dong Thuyen située à l’extérieur d’Hue est un havre de paix niché sur une colline. Elle abrite une petite communauté de nonnes bouddhistes qui chaleureusement apportent quelques clés pour mieux comprendre les préceptes de leur religion. Vous partagez un peu de leur quotidien au cours de la visite du vaste jardin potager dont les produits servent à la confection de votre repas végétarien. On peut y goûter à une variété de plats étonnante où se déploie une large gamme de saveurs.

hôtel la residence à hué

Situé aux abords de la rivière des Parfums et s’ouvrant sur la cité impériale et les jardins, l’hôtel La Résidence est un bel exemple d’architecture coloniale. Abritant autrefois la résidence du Gouverneur de l’Annam, le bâtiment se compose d’une façade arrondie nantie de bas-reliefs dont les motifs, typiques de l’architecture Art Déco, sont empruntés au monde marin. Évoquant irrésistiblement l'Indochine française, les fenêtres à persiennes, les parquets en bois exotique et les hauts plafonds ont tous été conservés. Et l’on peut au bar, dans un cadre magnifique, se délecter d’un verre, tout en contemplant la rivière.

potagers d'herbes aromatiques à trà quê

Dans les environs de Hué, une campagne de cocagne dévoile ses charmes, pour peu qu’on la découvre à vélo, en rejoignant Trà Quê, un village renommé pour ses légumes et ses herbes aromatiques, menthe et basilic en tête. On y suit le travail des cultivateurs qui patiemment bêchent, retournent la terre, l’ensemencent, la protègent des nuisibles… On découvre également les vertus insoupçonnées des plantes et leur utilisation dans la pharmacopée locale. La balade s’achève par un déjeuner dans une maison du village. Au menu, la fameuse spécialité de la région : le Tam Huu, un assortiment raffiné de crevettes, porc et herbes aromatiques, auquel succèdent six autres spécialités du Vietnam central.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.