30/03/2014

Depuis Hanoï, la route qui mène en 65 km à la vallée de Mai Chau permet d’engranger quelques images emblématiques du Vietnam. Chua Huong, la Pagode des Parfums, est l’un des sites de pèlerinage les plus populaires du pays. Chaque année, grâce est rendue au Bouddha et à Quan Am, déesse de la Miséricorde dans ce vaste ensemble de temples, pagodes et chapelles, qui apparaît au détour d’un magnifique paysage karstique, dont la vedette est le pic Nui Huong.

On peut y aller par route, mais l’accès par bateau (pilotés par des femmes !) est beaucoup plus romantique, sur quatre kilomètres de méandres de la rivière "de la Queue d’hirondelle" (Son Yen)…

Pour parvenir jusqu’à l’entrée du massif, il faut traverser le village de tisserands de Hà Dong aux jardins cultivés de mûriers. Une soie à relief particulièrement réputée se trame sur les métiers à tisser des artisans depuis le VIe siècle selon la croyance populaire. La vallée de Mai Chau doit son charme à ses paysages domptés par une agriculture prospère.

Plaines d’élevage et rizières en terrasses sont sans cesse parcourus par les familles de paysans reconnaissables à leurs chapeaux coniques et à leurs charrettes à buffle. Les cultures de coton, de manioc, de patate douce ou d’indigo s’insèrent discrètement entre les rizières plus vastes, formant un beau patchwork paysager.

Le plus Comptoir des Voyages

Dormir chez l'habitant, dans une case authentique et simple, en immersion dans le pays. 

Nous on adore

Se balader à vélo dans le labyrinthe des rizières. 

Retour haut