Les Hauts Plateaux

28/03/2014

Le mythique col des Nuages sépare le versant tropical de la Cordillère annamitique du versant septentrional. Au franchissement du col, les côtes de la mer de Chine se dévoilent et la vue se fait panoramique  sur la baie de Lang Co, la ville de Da Nang, le port de Tiên Sa, la péninsule de Son Trà et l’île de Cu Lao Cham.

Les terres rouges des hauts plateaux baignées par les moussons, plantées de rizières, restent hors des sentiers battus. C’est ici, dans des maisons sur pilotis, que s’est implanté le peuple moï considéré comme "sauvage" en raison de sa tenue vestimentaire rudimentaire, d’une langue incompréhensible aux Vietnamiens et de modes ancestraux de cultures sur brûlis.

Si le tissage, la vannerie, l’élevage des éléphants ont longtemps été les principales ressources de ce peuple replié sur les flancs des monts Truong Son, frontière physique avec le Laos et le Cambodge, le café représente aujourd’hui l’essentiel de sa subsistance.

Plus au sud, les Cham perpétuent un mode de vie millénaire. Cette ethnie implantée depuis le IIe s. a laissé de nombreux vestiges architecturaux au sommet des collines du Vietnam central. Tours de briques et sculptures sur pierre, s’inspirant du panthéon hindouiste : déesses, nymphes gracieuses, animaux légendaires, scènes mythologiques.

L’apothéose en est, dans un cirque élevé,  l’ancien sanctuaire de My Son découvert par des archéologues français en 1890, qui compte 70 temples érigés du IVe au XIIIe siècle de notre ère. En partie détruit pendant la guerre du Vietnam par les bombardiers américains, My Son fait le récit d’une civilisation qui emprunta à la fois à l’Inde et à l’Indonésie ses mythes et sa culture.

Le plus Comptoir des Voyages

Accéder aux villages ethniques très reculés en pirogue. 

Nous on adore

Découvrir l'architecture des toits archi-pentus des maisons communales des villages animistes.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.