Ho Chi Minh Ville

24/03/2014

La plus grande ville du pays est aussi sa capitale économique. Moderne, active, internationale, Hô Chi Minh-ville compte 5 millions d’habitants et ne cesse de se développer depuis l’application de la politique du "Renouveau" en 1986. Il y règne un parfum cosmopolite particulièrement vivace dans le centre où s’élèvent désormais d’immenses gratte-ciel et le quartier commerçant de Cholon.

Poste avancé sur la rivière de Saigon, le "Petit Paris" de l’Extrême-Orient conserve quelques vestiges coloniaux d’importance comme la cathédrale Notre-Dame, l’Hôtel de ville ou le Jardin botanique. C’est dans la rue Don Khoi et ses abords que se situe le centre stratégique.

L’ancienne rue Catinat où se tenaient les raouts mondains des empires occidentaux, bordée d’hôtels et de magasins luxueux, servit de décor au roman de Graham Greene, Un Américain bien tranquille. Une montée à la terrasse de l’hôtel Rex permet d’embrasser toute la ville et l’ancienne résidence du gouverneur de la Cochinchine de visiter le musée de la Révolution et de l’histoire du Vietnam.

Affichant sa longue façade régulière dans la verdure du parc Van Hoa, le palais de la Réunification constitue un exemple rare de l’architecture vietnamienne des années 1960, dont la rigueur post-moderne n’a rien à voir avec l’exubérance de la pagode de l’Empereur de Jade au nord de la ville.

Cet exceptionnel lieu de culte taoïste construit en 1909, rend hommage à Ngoc Hoang, maître des divinités dont il dirige la destinée. Ses riches décors sculptés, ses statues associant divinités bouddhiques et taoïstes, les bas-reliefs évoquant le martyr des pêcheurs font de ce monument un incontournable.

Depuis le XVIIIe siècle, le quartier de Cholon est le pôle commercial de la cité. Ce "grand marché" est peuplé en majorité par les Hoa, d’origine chinoise. Les herboristeries traditionnelles succèdent aux équipements high-tech puis aux marchés de victuailles et d’aromates. Le désordre n’est qu’apparent mais il témoigne d’une réelle effervescence. 

Le plus Comptoir des Voyages

Découvrir le musée de la Calligraphie.

Nous on adore

Boire un verre au club de jazz et découvrir les cantatrices vietnamiennes.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.