La Turquie en 20 dates

01/03/2014

1 500 av. J.-C.

Premiers royaumes hittites en Anatolie et sur la côte ionnienne.

1 200 av. J.-C.

Les Grecs s’installent sur la côte égéenne et fondent les premières cités-États.

700 av. J.-C.

Le légendaire Crésus, roi des Lydiens, inaugure une période de prospérité qui s’étendra de la côte aux terres intérieures. Naissance d’Homère, auteur de L’Iliade et L’Odyssée à Smyrne, actuelle Izmir.

31 av. J.-C.

Grâce à la pax romana, l’Asie Mineure devient un grand pôle culturel et commercial. Les villes côtières telles qu’Éphèse se développent considérablement.

1er s. ap. J.-C.

Le christianisme se répand dans les couches populaires du pays.

330 ap. J.-C.

L’empereur chrétien Constantin transforme l’antique Byzance en capitale de l’Orient sous le nom de Constantinople. Naissance de l’empire byzantin

1 077

Les tribus seldjoukides, premiers turcs, s’arrogent l’Anatolie, fondent le sultanat de Konya et chassent les Byzantins d’Asie Mineure.

1453

Au terme de plusieurs siècles de conflits, l’Empire ottoman impose sa supériorité sur l’Empire byzantin et les empires européens alliés. Mehmet entre en triomphateur à Constantinople, qui devient Istanbul.

1571

Lors de la bataille de Lépante, la flotte ottomane est décimée. Cette date symbolique marque le début d’un étiolement inexorable. Jusqu’au xixe s., l’Empire ottoman devra abandonner un à un ses territoires (Hongrie, Crimée, Caucase, puis Grèce, Égypte, Serbie…).

1908

La Révolution du 24 juillet donne le pouvoir aux Jeunes-Turcs, parti révolutionnaire et nationaliste.

1914

L’Empire ottoman s’allie à l’Allemagne et à l’empire austro-hongrois. Il déporte les Arméniens vers la Syrie, entraînant en 1915 un grave génocide, non encore reconnu par la Turquie.

1918

Démantèlement de l’Empire ottoman. Les Européens dont les Grecs se répartissent ses territoires.

1923

Après une guerre d’indépendance de trois ans, la République turque est proclamée et le traité de Lausanne en définit les frontières. Mustapha Kemal en sera le président (élu), l’Atatürk (le Père de la nation), jusqu’à sa mort en 1938. Durant ce laps de temps, il entreprendra de grandes réformes qui lanceront la Turquie sur le chemin de la modernité.

1939-1945

Seconde Guerre Mondiale. La Turquie ne prenant aucun parti définitif, elle peut se ranger du côté des Alliés à l’issue du conflit.

1974

L’armée turque envahit le nord de l’île de Chypre et fonde en 1983, la république turque de Chypre.

1980

Ayant rétabli l’ordre civil après un coup d’état, l’Armée organise des élections.

1982

Le cinéaste kurde Yilmaz Güney reçoit la palme d’or au festival de Cannes pour son film Yol.

1993

Tansu Çiller est la première femme turque chef du gouvernement.

2002

Les élections législatives placent l’AKP (Parti de la justice et du développement conservateur) au premier rang politique. Tayyip Erdogan devient Premier ministre en 2003 et est réélu à 46% en 2007.

2005

Début des négociations d’adhésion à l’Union européenne. Déjà depuis 1995, une union douanière a été signée entre la Turquie à l’Union européenne.

2009

La Turquie et l’Arménie signent un traité qui rétablit les relations diplomatiques entre les deux pays.

Retour haut