Peuples et institutions

15/03/2014

politique

Le royaume de Thaïlande est une monarchie constitutionnelle. Bhumibol Adulyade règne sur son destin depuis 1946.

économie

Taux de croissance : 3,1% en 2013 (DG Trésor), 0,7% en 2014 (Banque mondiale)
Taux de chômage : 0,7% (2011, Banque mondiale)
Déficit public : 2,2% (2012, Banque mondiale)

Acteur économique majeur au sein de l’ASEAN, la Thaïlande bénéficie d’une économie dynamique. Son commerce extérieur est le 2e de l’Asie du Sud-Est. Bien qu’ébranlée par la crise asiatique de 1998 et la crise mondiale de 2008, en 2010, elle affichait encore un taux de croissance de 7,5%. La caractéristique de l’économie thaïlandaise repose sans doute sur son ouverture aux marchés extérieurs et à l’exportation (1er exportateur mondial de riz, 1er exportateur mondial de disques durs). 44% de l’activité provient des services et 45,6% de l’industrie (1er producteur d’automobiles de l’ASEAN) et des mines, l’agriculture représentant 10,4%. L’agriculture, la sylviculture et la pêche fournissent encore 40% des emplois.

peuples

Mosaïque d’ethnies et de populations intégrées au fil des siècles et des remaniements territoriaux, la population thaïe conserve cependant une unité remarquable. 83% des Thaïlandais sont issus d’une ethnie thaïe (Siamois, Lao-Thaïs, Muangs, Pak Thaïs du Sud et du Nord, etc.). Les Chinois représentent près de 10% de la population. Leur intégration ancestrale ne pose pas question. Ils participent activement au dynamisme économique et à la modernisation de l’outil industriel. Paradoxalement, les populations montagnardes (2% de la population) souffrent d’un certain ostracisme de la part des Thaïs.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.