02/04/2014

Sans nul doute, l’île dont le relief évoque une carapace de tortue possède tous les atouts pour les amateurs de plongée sous-marine. Éloignée des côtes qui cernent le golfe de Thaïlande et de ses effluents, l’île s’ancre dans des eaux limpides offrant une richesse incomparable en coraux et poissons.

Une vingtaine de sites de plongée ont fait sa réputation internationale. Quatre d’entre eux sont facilement accessibles (entre 30 et 45 minutes de l’île) : le White Rock (au sud, plongée à 20 m) dont les pentes sont couvertes de coraux réfléchissant la lumière du soleil. Peuplé de barracudas et de tortues, le site se visite également de nuit.

Le Chumphon Pinnacle (à l’est, plongée jusqu’à 35 m) est constitué de quatre pitons calcaires formant une enclave rêvée pour les poissons pélagiques, c’est-à-dire vivant à proximité de la surface de l’eau (poissons scorpions aux formes improbables et effrayantes, mérous géants, requin gris de récif, etc.). Le jardin de corail de Shark Island, en forme de nageoire dorsale, présente un relief ludique composé de caves, de plateaux de sable, de bans de coraux aux couleurs éclatantes.

En surface, l’île n’est qu’un confetti de 21 km2, qui se visite à scooter, moto ou taxi. La forêt d’origine a été en partie remplacée par des plantations de cocotiers, prétexte au peuplement de l’île. Reliée par des bancs de sable à Ko Tao, l’île de Ko Nang Yuan ménage d’autres sites de plongée.

Le plus Comptoir des Voyages

Partir en rando au cœur des paysages de montagnes.

Nous on adore

Plonger à la découverte des fonds sous-marins d’une richesse incroyable. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.