Zanzibar, un nom qui fait rêver. De doux rêves d’indolence sous les cocotiers, de poissons grillés les pieds dans le sable, d’eaux turquoise, de marchés aux épices et de lourdes portes en bois foncé… Mais, au-delà de ces images de cartes postales, gardez en mémoire que c’est à l’imaginaire de Rimbaud que vous accéderez…

Retour haut