Peuples et institutions

20/12/2015

Politique

République fédérale multipartite, le régime politique tanzanien accorde un grand pouvoir à son président qui est à la fois chef de l’État et du gouvernement. Ce dernier est élu au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans renouvelables une seule fois. Il est en charge de nommer les ministres, Premier ministre compris.

Le pouvoir législatif se partage entre le gouvernement et le Bunge, le parlement unicaméral dont 232 des 274 membres sont élus au suffrage universel direct pour 5 ans. Les 42 sièges restant reviennent pour 37 à des femmes directement nommées par le président et pour 5 aux membres du parlement zanzibarite.

Zanzibar dispose, lui, de son propre parlement, autorisé à voter des lois dans certains domaines. Depuis l’indépendance du Tanganyka en 1961, le parti de la Révolution, Chama cha Mapinduzi (CCM) s’est maintenu au pouvoir.

Parmi les grands défis actuels, la préservation de la laïcité arrive en tête, dans un contexte régional troublé. La lutte contre la corruption est également prioritaire. Sur le plan diplomatique, la Tanzanie est très active sur le dossier des Grands Lacs, car elle subit les "effets collatéraux" de ces conflits avec un afflux important de réfugiés, notamment en provenance du Burundi. Elle a joué un rôle important dans la résolution de la crise burundaise et également dans celle de la République Démocratique du Congo.

Économie

Croissance : 7 % (Banque Mondiale, 2013 )
Déficit public : 4,9 % du PIB (MAE, 2014)
Taux de chômage : 3,5 % (MAE, 2014)

Points forts : L'agriculture qui représente environ 28% du PIB, les explorations pétrolières et gazières en cours ainsi que ses énormes potentiels miniers (uranium, nickel, manganèse…) et l’essor touristique devraient contribuer à la croissance des années à venir.

Si la Tanzanie fait partie des 48 pays "les moins avancés" au sens de l’ONU, elle connaît depuis cinq ans une amélioration notable de sa situation économique. Dans le même temps, près de 70% des Tanzaniens vivent avec moins de 2 dollars US par jour. Malgré ces difficultés, la Tanzanie continue à être l’un des principaux pays bénéficiaires de l’aide publique au développement en Afrique subsaharienne. Elle représente environ 28% du budget de l’État et est principalement utilisée dans l’éducation et les infrastructures de transport et d’énergie, faisant de la Tanzanie un pays pilote en matière de gestion de l’aide internationale.

Peuples

Plus de 120 tribus cohabitent sur le territoire tanzanien. Les Bantous représentent 95 % des groupes ethniques, les Sukuma 15%. Viennent ensuite les Gogo, les Haya, les Tumbuka, les Nyamwezi… Les Masaïs ne sont que quelques dizaines de milliers. Ầ Zanzibar, on trouve des minorités indiennes, arabes et des Européens.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.