Stockholm

29/10/2016

La capitale suédoise, posée sur quatorze îles, se découvre de pont en pont — on en compte cinquante-sept au total —, ou mieux encore, depuis la proue d’un bateau. Qu’elle nous apparaisse pour la première fois depuis un énorme navire de croisière ou qu’on aille au travail tous les matins en ferry, Stockholm est sans conteste une ville d’eau. Construite autour de Gamla Stan, la vieille ville aux ruelles pavées et entrelacées, et son imposant palais royal, Kungliga Slottet, Stockholm se situe à la jointure entre le lac Mälar et la mer Baltique. On peut d’ailleurs observer d’étonnants tourbillons au niveau de Stadsholmen, là où l’eau douce se mêle à l’eau salée.

Véritable joyau du Nord, Stockholm a de multiples facettes et séduit par sa diversité. Elle offre un visage différent à chaque saison, mais aussi des quartiers à l’identité bien affirmée. Södermalm, au sud, est le repaire des hipsters, avec ses bars branchés et ses boutiques vintage. Au nord-est s’étend Kungsholmen, charmante zone résidentielle où se dresse Stadshuset, l’imposant hôtel de ville aux huit millions de briques rouges. La visite se poursuit à Norrmalm, quartier des affaires et des grandes enseignes, H&M en tête, puis à Östermalm, fief de la bourgeoisie aisée où sont rassemblés ambassades et showrooms design. Djurgården, enfin, est le plus flagrant exemple de l’omniprésence de la nature dans le centre même de Stockholm. Ancienne zone de chasse royale, cette oasis de verdure abrite aujourd’hui certaines des attractions les plus populaires de la ville : le Vasamuseet et son épave sortie des eaux, le musée en plein air Skansen, le musée ABBA, et bien d’autres.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.