Les îles d’Öland et de Gotland

31/10/2016

Reliée à Kalmar, dans le sud du pays, par le pont routier Ölandsbron, Öland est une destination prisée des familles suédoises en quête de soleil. La famille royale ne fait pas exception, qui séjourne dans la villa de Solliden, grande bâtisse comme tirée à quatre épingles. Moins guindé, le château de Borgholm, « la plus belle ruine de Scandinavie », propose de nombreuses activités pour les plus jeunes. Au sud de l’île, la forteresse d’Eketorp en impose par son rempart massif dressé contre le ciel immense, écrasant dans ce paysage étale. De l’âge du fer au Moyen-âge, pour une immersion totale, assistez à la reconstitution de la bataille d’Eketorp et participez à un atelier « archéologique » : tir à l’arc, artisanat textile, combat… Le voyage dans le temps se poursuit à la nécropole de Gettlinge, ou, pour ceux qui auraient eu leur dose d’histoire, dans l’un des nombreux parcs de l’île : d’attractions, aquatique, ou « aux pirates »… Il y a l’embarras du choix.

À 90 km de la côte suédoise, au large de sa cadette Öland, se trouve l’île de Gotland, entre paysages paradisiaques et aura de mystère. À Visby, la seule ville de l’île, on flâne le long des remparts, dans les rues pavées ou sous des voûtes de pierre. Il n’y a pas à dire : la cité médiévale a un sacré cachet ! Sous le charme, on traîne aux terrasses des cafés en dégustant la spécialité locale, le saffranspannkaka, crêpe au safran cuite au four et accompagnée de fruits rouges et de crème. Et pour un vrai sentiment d’évasion, on va se baigner dans les eaux turquoise du parc national de Gotska Sandön, merveille naturelle aux airs tropicaux, et on prend le soleil sur son rivage de sable fin.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.