La Dalécarlie

26/10/2016

Une adorable maison de bois rouge posée au bord d’un lac reflétant le bleu du ciel, une épaisse forêt en arrière-plan et peut-être même un élan dans un coin… Cette image d’Épinal à la suédoise nous vient tout droit de Dalécarlie, où traditions et folklore réchauffent le cœur comme un feu de bois par une claire nuit d’été. Parmi les emblèmes de la région, on pense immédiatement à ces figurines en bois peintes à la forme d’un cheval. S’il y a un souvenir à ramener de Dalécarlie, c’est bien celui-là !

Le faluröd, ce rouge typique des jolies maisonnettes, vient de Falun, ville principale de la province, ou plus précisément de son impressionnante mine de cuivre, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Étape incontournable, la visite plonge jusqu’à 67 mètres sous terre.

De retour à la surface, non loin de Falun, se trouve la maison d’un des peintres les plus populaires de Suède, Carl Larsson, et de son épouse, Karin, la toute première architecte d’intérieur au monde. Croquignolette, la bicoque digne d’une carte postale séduira petits et grands. À Mora, une autre demeure d’artiste est à visiter, celle d’Anders Zorn. Mais la paisible bourgade est surtout connue pour être le point d’arrivée d’une course de ski de fond d’ampleur internationale. 15 000 skieurs s’y retrouvent après avoir parcouru les 90 km depuis Sälen, emplissant Mora d’une effervescence ébouriffante. Un sacré spectacle que cette mosaïque de combinaisons colorées sur la neige immaculée.En parlant de spectacle, la scène en plein air de Dalhalla, au fond d’une carrière de calcaire désaffectée laisse sans voix. Les mélomanes profiteront des concerts dans ce cadre époustouflant offrant l’une des meilleures acoustiques du monde.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.