29/09/2013

À l’est de la baie de Weligama, à environ 150 kilomètres au sud de Colombo, le petit village de pêcheurs de Mirissa abrite les plages les plus sauvages et les plus belles du pays. Rien ne vient troubler la quiétude des voyageurs à part le bruit sourd des rouleaux de l’océan Indien.

Les surfeurs ont bien entendu investi l’endroit pour profiter des vagues mais c’est tout. Peu de constructions sur le rivage. Seulement des cocotiers, du sable fin et un grand soleil. Cerise sur le gâteau : le centre de la plage de Mirissa est relativement à l’abri des courants marins. Parfait pour des baignades en famille en toute sécurité.

Avec des eaux aussi claires et aussi accueillantes, vous aurez probablement envie d’aller jeter un œil à la vie aquatique. Attrapez votre masque et votre tuba, les poissons exotiques multicolores, les oursins géants et les coraux n’attendent que vous. Essayez d’apercevoir l’étonnant "Boxfish", un poisson tropical jaune en forme de… cube !

Si vous préférez rester à l’air libre et que vous êtes sur place entre novembre et mai, embarquez à bord d’un petit bateau pour aller à la rencontre des baleines bleues - les plus grandes de l’espèce - qui croisent au large. Avec de la chance, vous pourrez également voir des baleines à bosse et des cachalots. Le Sri Lanka est réputé pour être un l’un des meilleurs spots au monde pour l’observation des baleines.

Le plus Comptoir des Voyages

Observer l’orque, le dauphin, la baleine à bosse, le cachalot et entre novembre et mai la baleine bleue, le plus gros mammifère au monde.

Nous on adore

Emprunter les marches escarpées jusqu’au petit temple Kandavahari et contempler depuis le promontoire la superbe vue sur la baie de Weligama. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.