Horton Plains et World’s End

02/10/2013

Non loin de Nuwara Eliya et d’Haputale, le parc national d’Horton Plains couvre le plus haut plateau du Sri Lanka, avec des altitudes situées entre 2100 et 2300 mètres. Classé au patrimoine naturel mondial de l’Unesco, cet espace protégé au cœur du pays offre aux visiteurs plusieurs possibilités de trekking. Les plus entraînés tenteront l’ascension d’un des plus hauts sommets du pays, le Kirigalpotta (2395 m), ou le Totapola (2359 m) par exemple.

Autre itinéraire possible : la boucle qui embrasse trois sites majeurs du parc en moins de 10 kilomètres : Little World’s End, offrant une superbe vue sur les plantations de thé, le célèbre World’s End, dont le dénivelé verdoyant avoisine les 800 mètres, puis Baker’s Fall dont les cascades se brisent 20 mètres plus bas. 

Paysages de forêts, plaines, marécages, rochers forment le cadre d’une riche biodiversité. Si l’on rencontre parfois des cerfs sambars (les seuls cervidés dont les faons ne sont pas tachetés de blanc) ou des écureuils géants de Ceylan, de nombreuses espèces endémiques se cachent dans une flore plurielle. Ce paradis naturel, qui se situe sur des routes migratoires, offre aux ornithologues une multitude d’oiseaux à admirer.  

Le plateau s’effondre brutalement à World’s End : le bout du monde sri lankais. Majesté de la nature et vertige... Pour les excursions, préférez le début de l’année, plutôt que la période avril-septembre soumise à la  saison des pluies. Équipez-vous de vêtements chauds, de chaussures de marche et d’un chapeau. Tôt le matin, le temps est bien plus clair, les nuages se faufilent ensuite ou s’imposent en contrebas. Puis, selon l’humeur du ciel, la brume s’épaissit, le contour des collines disparaît et le précipice devient très mystérieux. Ou bien le temps s’éclaircit, le voile se dissipe et on peut apercevoir l’océan Indien à plus de 80 kilomètres au sud.

Le plus Comptoir des Voyages

S’offrir une escapade aux chutes de Bambarakanda, les plus hautes du pays avec leurs 240 mètres de hauteur.

Nous on adore

Marcher, très tôt le matin, jusqu’au World’s End, un fantastique escarpement qui offre une vue plongeante sur les villages et plantations de thé, quelque 800 mètres plus bas. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.