Géographie et environnement

05/07/2013

GÉOGRAPHIE

Le Sri Lanka est situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de l’Inde, dans l’océan Indien. Il est séparé du sous-continent par le détroit de Palk et ressemble soit à une "larme", soit à une "perle". Le pays possède une région montagneuse au sud, inclinée d’est en ouest et entourée de plaines. La ceinture côtière sablonneuse est quasi continue. Les montagnes représentent un château d’eau important, dont profitent, en particulier, les vallées du sud-ouest au sol sédimentaire fertile.

FAUNE

La faune est dominée par la stature impressionnante d’Elephas maximus maximus, le plus grand des éléphants d’Asie. Parmi les mammifères, citons seulement la panthère, le chat sauvage, la mangouste, la civette, le chevrotain, le muntjac, le cerf sambar, le macaque, le cercopithèque, le semnopithèque, des souris, gerbilles, chauves-souris, écureuils, le pangolin…… Et puis, dans l’eau, les baleines, les dauphins, des dugongs… Des oiseaux ? Pétrels, puffins, pélicans, cormorans, frégates, aigrettes, hérons, cigognes, canards, oies, rapaces, francolins, grues, pluviers, pigeons, perroquets... Pour ne pas pénétrer les profondeurs de la forêt, ni parler des insectes ou des reptiles…

FLORE

La luxuriante végétation du Sri Lanka lui vaut le surnom d'île d'émeraude. Le sud, avec les forêts tropicales, mérite davantage ce surnom que le nord qui compte quelques zones de savanes sèches. Au centre montagneux, les cultures de thé et de riz dominent. Palétuviers, hévéas, et bien sûr cocotiers recouvrent la majeure partie des côtes tandis que les bois d'ébène et de teck investissent les coins moins humides. Fleurs d'hibiscus, fleurs de frangipaniers et fleurs d'orchidées rythmeront vos pas. La région de Kandy sera l’occasion de voir sur pied des épices exotiques et tropicales, comme le poivre, la vanille, la girofle, la cannelle ou encore la muscade.

ENVIRONNEMENT

Le Sri Lanka est à l’origine du programme international "Un poumon pour la planète", dont le but est de lutter contre le réchauffement climatique. Il s’agit également de favoriser le développement d’un tourisme respectueux de l’environnement (l’objectif étant d’être devenu l’une des premières destinations "vertes" d’ici 2018). Un millier d’hectares de forêt est replanté chaque année ; deux millions de jeunes plants sont distribués aux populations locales pour l’enrichissement des surfaces arborées. L’organisation gouvernementale Sri Lanka Tourism mène diverses actions dont les objectifs sont la salubrité de l’air et l’adoption par les entreprises industrielles de technologies nouvelles non-polluantes. 

Retour haut