Alghero et sa région

22/08/2014

Ancienne colonie catalane puis aragonaise, Alghero a conservé une forte empreinte ibérique qui lui donne un charme à part. On le perçoit non seulement dans l’ancien dialecte catalan parlé par certains habitants mais aussi dans le style gothique des monuments auquel se sont superposés des éléments Renaissance puis baroque… La cathédrale di Santa Maria, les églises di San Francesco et di San Michele en sont de parfaits exemples.

Pour s’imprégner de l’ambiance de la ville, baladez vous à votre rythme dans le centro storico. La belle couleur ocre des murailles de l’ancienne citadelle, ses ruelles pavées, les terrasses des cafés où il fait bon se prélasser, font d’Alghero une ville très plaisante. L’un de ses grands atouts est d’être au cœur d’un environnement naturel de toute beauté.

Vers Capo Caccia, un promontoire rocheux spectaculaire au dessus des flots, de longues plages de sable se déroulent entre pinède et maquis. Mais la plus suggestive se trouve à une cinquantaine de kilomètres d’Alghero, au Capo del Falcone, la pointe nord-ouest de la Sardaigne. Digne des Maldives, la tour de guet aragonaise en plus, la Spiaggia della Pelosa est un incroyable banc de sable entouré d’une eau cristalline (en été, la densité de touristes au m2 y est impressionnante !).

En face, l'île d'Asinara, ancien pénitencier où furent notamment détenus des membres des Brigades Rouges, a été transformée en réserve naturelle. Elle abrite de nombreuses espèces animales, dont les principaux habitants de l’île, des ânes blancs au nez rose et aux yeux clairs. 

Le plus Comptoir des Voyages

Dormir  dans une ancienne ferme au cœur des vignes et des oliveraies, le Leda d’Ittiri Wine Resort, à quelques kilomètres d’Alghero.

Nous on adore

Faire une sortie en bateau jusqu’aux grottes de Nettuno, réputées pour leurs étonnantes stalactites et stalagmites.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.