Abécédaire pratique

08/08/2014

ARGENT

L’Italie fait partie de l’UE, sa monnaie est donc l’Euro depuis 2002.
Les banques ouvrent du lundi au vendredi, principalement le matin entre 8h30 à 13h00. L’après-midi, les guichets ne rouvrent qu’une heure en général entre 15h et 16h.
Attention, si les cartes bancaires sont en principe acceptées partout, certains commerces, notamment les petites trattorias, n’acceptent que les espèces… Pensez à en retirer aux distributeurs automatiques. 

AVION

La Sicile est desservie par 3 aéroports : Catane, Palerme et Trapani. Les îles de Lampedusa et de Pantelleria possèdent aussi le leur. Les principaux aéroports de la Sardaigne sont ceux de Cagliari, d'Alghero et d’Olbia.

BUS

La compagnie officielle (AST) dessert une partie de la Sicile. Il existe aussi d’autres transporteurs privés qui couvrent le reste de l’île. Le mieux est de se renseigner auprès des bars-tabacs des villages car les gares routières sont rares. En Sardaigne, le bus est le meilleur moyen de transport pour visiter l’arrière-pays. La compagnie publique (ARST) dessert les villes et les stations balnéaires importantes. Les bus sont sûrs, climatisés et généralement ponctuels.

COUVERTURE GSM

Bonne 

DECALAGE HORAIRE

Aucun

ÉLECTRICITE 

220 V. De nombreux hébergements sont encore équipés des vieilles prises à 3 fiches rondes alignées. Munissez-vous d’un adaptateur.

HORAIRES

Les magasins ouvrent généralement de 9h à 13h30 et de 16h30 à 20h30, parfois jusqu’à 22h en été. Les restaurants servent entre 12h et 15h et de 19h à 23h. Quant aux horaires des églises et des musées, il vaut mieux se renseigner sur place.

INTERNET

Il y a des cybercafés partout, même dans les petites villes.

LOCATION DE VOITURE

Il est préférable de louer une voiture depuis la France dans le cadre d’un forfait “avion + voiture“. La location sur place est onéreuse, pas forcément très fiable s’il s’agit de petits loueurs locaux.

POSTE

Ouverts en principe de 8h à 19h dans les grandes villes, les bureaux de poste ont des horaires beaucoup plus réduits dans les petites villes. Comme pour les banques, il est préférable de s'y rendre le matin avant 13h.

POURBOIRES

Au restaurant, les Italiens laissent toujours un peu de mancia même si les pourboires ne sont pas obligatoires. Ne soyez pas surpris si le pain et le couvert sont comptés à part, c'est habituel dans la plupart des trattorias.

ROUTES

En Sicile et en Sardaigne, le réseau routier est en bon état, même dans les régions les plus isolées. En été, attention aux embouteillages aux abords des stations balnéaires et des plages les plus fréquentées. Pour éviter de vous perdre dans les petites routes de campagne et/ou de montagne, une bonne carte routière est vivement conseillée. Comme partout en Italie, en dehors des agglomérations, il faut allumer les feux de croisement 24h/24h sous peine d’amende.

TAXI

En Sicile, il vaut mieux éviter les taxis car sans réglementation et en l’absence (quasi généralisée)  de compteurs, les abus sont fréquents. En revanche les taxis sardes sont équipés de compteurs et respectent des tarifs précis et affichés. Très utiles pour de courtes distances et pour se déplacer dans les villes.

TÉLÉPHONE 

Pour appeler l'Italie depuis la France ou la Belgique, composer le 00 + 39 + le numéro de votre correspondant (avec le 0 initial).
Pour appeler la France depuis l'Italie, composer le 00 + 33 + le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial). 

TEMPS DE VOL

Les vols de Paris vers Palerme et Catane sont directs, d’une durée respective d’environ 2h10 et 2h40. Une escale à Milan ou à Rome est obligatoire pour Trapani, avec un temps de vol d’environ 4h. Pour rejoindre Lampedusa ou Pantelleria, de nombreux vols partent de Palerme ou de Trapani. Des compagnies low-cost italiennes assurent ces vols.

Les vols Paris/Cagliari sont directs et durent environ 2h tandis qu’il faut faire escale à Milan ou Rome pour Alghero ou Olbia. Compter environ 5h de trajet.

TRAIN

Le train n’est pas forcément l’idéal pour visiter la Sicile à moins que l’on ait beaucoup de temps… En Sardaigne, les Ferrovie della Sardegna (FDS) fonctionnent un peu mieux. Le train est globalement peu cher, lent et très authentique ! En Sardaigne, le Trenino Verde est un petit train touristique à vapeur qui circule dans les régions les plus inaccessibles de l’île, notamment à travers les paysages sauvages de la Gallura au nord.

Retour haut