A goûter, siroter...

01/08/2014

À BOIRE…

Très gourmande, la Sicile n’a pas son pareil pour inventer les liqueurs irrésistibles comme le Limonello (du Limoncello avec de la panna). Les amateurs de vins liquoreux apprécieront le Marsala et le Malvasia de Salina. Quant au Mirto, c’est la liqueur sarde par excellence.

Sicile et Sardaigne ont une tradition viticole millénaire, méconnue hors d’Italie. Les vins rouges sont puissants comme le Nero d’Avola dans le sud-est de la Sicile ou le Cannonau en Sardaigne. Les cépages blancs sont également de qualité, dont l'Alcamo en Sicile et le Vermentino en Sardaigne.

À MANGER…

En Sicile, goûtez aux recettes à base de riz dont les savoureux arancini qui vous aiguiseront l’appétit. Le poisson est l’une des grandes spécialités de l’île : thon et merlan à Palerme, espadon à Syracuse, couscous de poissons à Trapani et à Pantelleria, spaghettis au noir de seiche, aux fruits de mer, aux langoustines, aux sardines… Côté desserts, les Sarrasins ont laissé des recettes à base d’amandes dont les torroni (nougats). Les plus gourmands ne résisteront pas aux cannoli fourrés à la ricotta ou la cassata aux fruits confis. Au bar, laissez-vous tenter par la granita al limone servie dans une brioche chaude !

La cuisine sarde a une grande réputation de fraîcheur et de simplicité. Les charcuteries et les fromages produits localement sont exquis ! La Sardaigne fournit environ 80% du Pecorino (fromage de brebis) italien. Vous en trouverez du plus ou moins piquant, du fumé, du moelleux…Impossible de quitter l’île sans goûter au Porceddu, cochon de lait grillé avec des herbes aromatiques. Sur les côtes, la langouste d’Alghero est délicieuse ainsi que la boutargue (œufs de mulets séchés) de Cabras et le thon de Carloforte.

BIZARRE, BIZARRE…

Ames et estomacs sensibles s’abstenir si l’on vous propose du Casu Marzu dans l’arrière-pays sarde. C’est un fromage grouillant d’asticots…

Retour haut