A bouquiner, visionner...

29/07/2014

À LIRE

- Le Guépard, de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, un vrai best seller en Sicile.

- Tous les ouvrages de Leonardo Sciascia, notamment Le Jour de la chouette, un roman policier qui a pour thème un meurtre commis selon toutes les apparences par la mafia... paru en 1961.

- Tous les polars d’Andrea Camilleri, l’inventeur du commissaire Montalbano, flic bourru, cultivé et gourmand, une institution en Sicile et en Italie !

- Le jour du jugement, de Salvatore Satta, l’équivalent du Guépard, mais en Sardaigne.
- Sempre Caro de Marcello Fois, une enquête menée par l'avocat Bustianu, un homme du XIXe siècle, dans une Sardaigne rurale et Les petites histoires noires où le commissaire Curreli va de poste en poste, rêvant de rentrer dans son île.

À VOIR ET A REVOIR

- Padre Padrone (palme d’or à Cannes en 1977), des frères Taviani d’après le roman éponyme de Gavino Ledda. Dure dure vie de berger sarde… Terrible mais sublime.

- Il Gattopardo, de Luchino Visconti d’après le roman de Tomasi di Lampedusa. Une beauté visuelle à couper le souffle ; Delon, Lancaster et Cardinale mythiques… Un chef d’œuvre du cinéma qui donne les clés pour comprendre la Sicile contemporaine.

- i cento passi (les cent pas), de Marco Tullio Giordana. Un des plus beaux films récents sur Cosa Nostra. L’histoire vraie de Peppino Impastato, un jeune garçon de Cinisi, une bourgade sicilienne, dont la maison se situait à cent pas de la demeure du parrain local.

- Divorce à l’italienne, de Pietro Germi, avec l’immense Marcello Mastroianni en vil mari sicilien qui tente par tous les moyens se débarrasser de sa femme pour épouser sa jeune et jolie cousine. Génial !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.