Silhouette

24/05/2016

Non loin de Mahé, l’île Silhouette ne doit pas son nom à sa forme circulaire parfaite, mais à un contrôleur général de Louis XV. Son caractère est plus âpre que son appellation. Entièrement couverte de montagnes dont le plus haut sommet (mont Daudan) culmine à 740 m, elle se distingue par sa forêt primaire, l’une des plus importantes de tout l’archipel des Seychelles. Les blocs rocheux descendent abruptement jusqu’au littoral, marquant les plages de leurs formes improbables. Bien que privée, l’île bénéficie du statut de parc national marin, ses eaux abritant de nombreux poissons pélagiques.

Il est possible de la traverser de part en part en passant par l’intérieur et de réaliser ainsi l’une des plus belles randonnées des Seychelles. Il faut compter une demi-journée et être équipé de bonnes chaussures. Depuis La Passe, trois chemins sont à poursuivre pour connaître les différents milieux de la forêt :
Chemin de Grand’Barbe : glacis et cascades ponctuent le chemin jusqu’à Grand’Barbe, l’une des plus importantes mangroves de l’archipel. Le sommet du mont Cocos Marrons offre un superbe panorama. Tout autour la forêt hygrophile d’altitude cascade sur les pentes.
Vers anse Mondon : ce chemin sillonne dans la forêt composée du très précieux bois de santal et du rarissime bois-méduse. Cette espèce qui atteint jusqu’à 8 m de hauteur est l’unique représentante de la famille des médusagynacées. Très précieux donc et particulièrement surveillé.
Vers anse Patates : une balade littorale bercée par les allées de cocotiers et les balancements des larges fougères, une mangrove discrète, un peu de forêt primaire pour aller de anse Lascar à anse Patates.

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner dans un hébergement haut de gamme.

Nous on adore

Une île-hôtel qui soit plus vaste que La Digue et où les possibilités de balades sont nombreuses et variées.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.