La Digue

26/05/2016

Un tiers de la population des Seychelles habite sur l’île de La Digue. Elle demeure pourtant authentique et son patrimoine naturel souffre peu de la cohabitation d’avec les hommes. Pour preuve, l’île s’enorgueillit de détenir la plage la plus photographiée au monde ! Anse Source d’Argent est moins remarquable pour ses eaux limpides et son sable immaculé dont l’archipel n’est pas avare que pour ses rochers érodés formant d’étranges sculptures.

L’un des secrets du bien-être ressenti sur l’île vient peut-être de l’absence de véhicules à moteur. Aussi, la meilleure façon de la découvrir est-elle d’emprunter la petite reine, le char à bœufs étant réservé aux professionnels ! En liberté, il est ainsi possible d’explorer le littoral et ses plages éblouissantes, de gagner les terres cultivées de l’intérieur où paissent, c’est étrange, quelques vaches. Il faut gagner la Grotte un site troglodytique par la route intérieure du Plateau noir, puis finir à pied pour rejoindre le Nid d’Aigles et sa vue imprenable sur les îles environnantes. À Union Estate, les plantations traditionnelles de coprah et de vanille perpétuent un savoir-faire ancestral. À proximité, le plus grand monolithe des Seychelles (granite boulder) est classé monument national.

Autre halte et autre atmosphère dans la forêt de la réserve de la Veuve. Les derniers gobe-mouches des Seychelles demeurent très discrets, mais la balade vaut le détour pour les essences sylvestres endémiques : café marron, bois de natte, l’arbre à pain appelé aussi arbre de vie (makapo gran fey) dont les fruits renferment des graines épaisses qui ont la saveur d’une mie de pain.

Le plus Comptoir des Voyages

Découvrir l’île à bicyclette.

Nous on adore

Faire un selfie sur la plage de Source d’Argent, l’une des plus belles du monde. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.