Quand partir au Sénégal ?

30/09/2014

LE CLIMAT AU SÉNÉGAL

À première vue, le climat du Sénégal s’affiche… balnéaire, tropical, sahélien… Bien sûr et sans surprise, situé dans une zone intertropicale, il ne connaît que deux saisons et de subtiles variations entre le littoral et l’intérieur des terres.
- la saison sèche d’octobre à juin, aux cieux limpides et aux températures torrides. L’harmattan, chaud et poussiéreux, tout droit venu du Sahel peut lui jouer des tours entre novembre et mars.
- la saison des pluies court de juillet à septembre, avec des précipitations variant en densité et en violence mais toujours constantes. Il faut savoir que cette saison est plus courte dans le Nord à proximité du Sahel dont elle fait verdir les terres arides et que les pluies sont moins importantes dans le centre du pays.
Les températures ne descendent guère au-dessous de 18°C mais peuvent être ressenties comme plus fraîches en raison des vents du littoral. Plus on s’éloigne du littoral et plus la température monte. C’est au Nord et à l’Est du pays qu’il fait le plus chaud le jour et dans le désert qu’il fait le plus froid la nuit.

QUELQUES DATES FESTIVES

Les Sénégalais ne rechignent pas à faire la fête, remplissant aisément un calendrier de réjouissances copieux et bien affirmé. La musique y est omniprésente, ainsi que quelques fêtes traditionnelles particulièrement symboliques.

1er janvier : Jour de l’an
En avril (2015) : Festival du Sahel dans le désert de Lompoul pour découvrir la généreuse culture sahélienne.
4 avril : Fête nationale
1er mai : Fête du Travail
En mai : Festival de jazz de Saint-Louis pour écouter les plus grands le plus simplement du monde ; Il suit le festival de rap Rapandar, où les dernières inventions des rappeurs africains sont particulièrement créatives. 
En juin : Le festival de Foundiogne (FESFOU) fait la part belle à la culture du Siné-Saloum (lutte sénégalaise, courses de pirogues, spectacle vivant).
En septembre-octobre : Le Kankourang de M’bour, une manifestation mandingue qui célèbre la circoncision. Le kankourang est un personnage de la mythologie incarné par un personnage qui, recouvert d'écorces rouges, parcourt les rues durant 4 dimanches successifs et quasi toutes les nuits durant un mois, pour protéger les jeunes circoncis. Très spectaculaire !
15 août : Assomption
1er novembre : Toussaint
En novembre-décembre : Régates de Rufisque ; course des pirogues de pêcheurs à Nianing.
25 décembre : Noël 
En décembre : Blues sur le fleuve à Podor.

Il faut ajouter le lundi de Pâques, l'Ascension, la Pentecôte et l'Assomption dont les dates varient d'une année sur l'autre ainsi que les fêtes musulmanes (Tabaski, Magal de Touba,Korité...) qui dépendent du calendrier islamique.

Au printemps

Visiter Dakar et l’île de Gorée au cours du festival de la Biennale d’art africain contemporain, assister au festival du Sahel dans le désert de Lompoul, aller visiter Saint-Louis et assister au jazz au festival.

En été

Flâner sur l’île de Faidouth, partir en safari à Bandia pour observer les animaux et, entre mai et août, pour assister à la floraison des baobabs (les fleurs s'ouvrent à la nuit tombée) ; aller voir les concours de lutte sénégalaise et les courses de pirogues au festival de Foundiogne.

À l'automne

Se baigner dans le lac Rose, ou plutôt flotter, participer au Kankourang de M'Bour, découvrir la réserve de Gueumbeul, s'offrir une méharée dans le désert de Lompoul, aller observer les oiseaux migrateurs en pirogue dans le delta du Siné-Saloum.

En hiver

Visiter le parc national du Djoudj peuplé d’oiseaux migrateurs en compagnie d’un guide, assister aux courses de pirogues à Nianing ou aux régates de Rufisque, écouter du Blues sur le fleuve à Podor, visiter les trois galeries d'art de Dakar.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.