Peuples et institutions

16/09/2014

POLITIQUE

République démocratique, le Sénégal laisse par sa Constitution de nombreux pouvoirs au Président. Il est élu au scrutin majoritaire à deux tours pour un septennat. Il est également protecteur des Arts et des Lettres, ainsi qu’en avait décidé Léopold Sédar Senghor. Il peut également soumettre les projets de lois à référendum et dissoudre l’Assemblée nationale.

Macky Sall, président en exercice a été élu grâce à une coalition de partis minoritaires, preuve d’un réel pluralisme politique..

ÉCONOMIE

Croissance : 3,5% en 2013.

Taux de chômage : 49 %

Déficit public : 5,6 % du PIB en 2013.

La 2e économie de l’Afrique de l’Ouest souffre d’un déficit structurel vertigineux. Le Sénégal se place en outre au 154e rang sur 187 pays au classement du Programme des Nations Unies pour le développement.

Le secteur primaire représente 15% du PIB et 50 % des actifs. Très dépendant du coût des matières premières et du climat, il a souffert ses dernières années des fluctuations boursières sur les denrées alimentaires. Culture de canne à sucre, production de riz et cultures maraîchères en sont les principaux moteurs.

Le secteur secondaire (or, phosphate, ciment, agroalimentaire, BTP) pèse 24 % du PIB. Les activités tertiaires (58%) sont essentiellement dynamisées par les télécommunications. Le secteur informel dominant les autres activités. Après un bel envol, le tourisme a perdu en quelques années son rôle moteur de l’économie.

Le Plan Sénégal Émergent pour 2035 qui place le secteur privé au cœur de la relance économique inclut également une rationalisation des dépenses publiques, la lutte contre la corruption et l’impunité. 20 % de son budget sont assurés par des aides extérieures.

PEUPLES

Carrefour géographique, relié au Sahel et ouvert sur l’Atlantique, le Sénégal s’est enrichi au fil des siècles de nombreuses ethnies. Originaires de Mauritanie, les Wolofs sont largement majoritaires (35 %). Les Lébous, apparentés par la langue aux Wolofs, se sont implantés sur les côtes.

Peuls, d’anciens nomades et les Toucouleurs, agriculteurs des rives du fleuve Sénégal représentent 24 % de la population.

Les Diolas (10 %) sont établis en Casamance et en Gambie.

Les Mandingues comptent 27 ethnies (4 %) et se concentrent à l’est du pays. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.