Perspective Nevski

11/09/2017

Il s’agit de la rue la plus célèbre de Russie mais aussi de l’artère principale de Saint-Pétersbourg. Les quatre kilomètres qui relient l’Amirauté à la gare ferroviaire de Moscou regorgent en effet de bars, de restos, de magasins, de centres commerciaux mais aussi de bâtiments historiques conséquents. Bref, la Perspective Nevski, qui doit son nom à Alexandre Nevski, prince du XIIIe siècle et héros national russe, – mais qui veut aussi littéralement dire « Avenue de la Neva » – ne se parcourt pas d’une traite.

Que l’on monte ou que l’on descende cette avenue dessinée dès la naissance de Saint-Pétersbourg au début du XVIIIe siècle dans la direction de Novgorod, elle mérite quelques haltes culturelles ou gastronomiques et quelques détours dans les rues adjacentes. Parmi les arrêts quasi-obligatoires, le palais Stroganov (1752-1754), de l'architecte italien Rastrelli, la cathédrale néoclassique Notre-Dame-de-Kazan (1801-1811), l’église Sainte-Catherine (1763-1783) et une demi-douzaine d'églises du XVIIIe siècle, l’église arménienne (construite par Veldten, l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, le palais Anitchlov (1751), résidence des héritiers du trône. Et ce ne sont que quelques adresses…

Pour faire un break, prenez un café ou un verre au Grand Hôtel Europe ou dans la galerie marchande Le Passage. Pour vous sustenter, les restos ne manquent pas mais si vous êtes fan de cuisine russe, essayez le restaurant Gogol et goûtez aux pelmeni, les fameux raviolis russes. La Biblioteka est aussi une bonne adresse où on trouve de tout (plusieurs restos sur trois étages) pour toutes les bourses. Enfin, si vous n’avez pas peur des foules, déambulez ou plutôt essayez de vous faufiler dans la Perspective Nevski le 27 mai, jour férié qui célèbre Saint-Pétersbourg, vous serez impressionné par la marée de monde !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.