Palais et jardins de Peterhof

09/09/2017

Peterhof rime avec splendeur, faste et grandeur. L’arrivée en bateau sur la Neva donne toute la (dé)mesure de l’endroit. La balade depuis le centre de Saint-Pétersbourg – on prend l’hydroglisseur depuis l’embarcadère qui se situe au pied du Palais d’Hiver – longe les rives de l’embouchure de la Neva et permet de découvrir la vasteté de Saint-Pétersbourg et son développement à vitesse grand V.

À l'arrivée à Peterhof, un ensemble géométrique impressionnant attend le visiteur. Pour atteindre le palais baroque de Peterhof (XVIIIe siècle) récemment rénové et ancienne résidence de Pierre-le-Grand, on longe un canal parfaitement droit bordé de grands jardins boisés. Des petits ponts l’enjambent, à distance presqu’égale. Puis le spectacle devient de plus en plus grandiose avec la Grande Cascade et ses 64 jets d’eau ! Haute de 16 mètres, elle déborde de statues dorées, un tantinet kitschs, que les éclaboussures des jets rendent encore plus éblouissantes !

La visite du Palais d’été des Tsars apporte une autre dimension, encore plus grande à la richesse des empereurs russes. Une trentaine de pièces riches en décorations, ornements, trompe-l’œil, marquetteries donnent une idée de la splendeur dans laquelle les tsars vivaient. Les cabinets chinois avec leur exposition d’objets d'art d’Extrême-Orient méritent qu’on s’y attarde tout comme la salle du trône où l’on imagine facilement les bals, les banquets et les fastes d’une époque révolue…

Retour haut