Canaux et rivières

08/09/2017

Ce n’est pas par hasard que Saint-Pétersbourg répond au beau surnom de Venise du Nord. Ses 300 km de canaux et de rivières sont le meilleur moyen de découvrir la ville tranquillement, en glissant sur l’eau, à l’écart du brouhaha urbain. Le long des berges des canaux défile une succession d’hôtels particuliers somptueux, de quais de granit, de ponts du XIXe siècle.

Dans le centre de Saint-Pétersbourg, s'étire le plus célèbre des canaux de la ville, Griboedov. Il court entre les rivières Krivusha et Moyka, passe sous 21 ponts, la plupart piétons, et longe palais, églises et cathédrales, notamment Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé où fut assassiné le tsar Alexandre II par deux anarchistes en 1881.

La balade chargée d’histoire et d’histoires prend une autre ampleur en arrivant sur la Neva. Large et remuant, le fleuve donne une autre impression de la ville : vaste, étendue, forte et spectaculaire. L’affluence sur les eaux ne cesse jamais : vedettes particulières et navettes pour touristes côtoient bateaux de guerre en tous genres et péniches au long cours.

Les abords de l’îlot où trône la forteresse Pierre-et-Paul sont très beaux. En été, la petite plage est couverte de sculptures de sable géantes. Parmi les spectacles nocturnes se jouant l'été à Saint-Pétersbourg, ne manquez pas celui des danseurs de la pointe de l’île Vassilievski les vendredis et samedis, et celui des grands ponts de la Neva qui se soulèvent, une tradition à Saint-Pétersbourg, ajoutant à la majesté de la ville.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.