À goûter, siroter…

22/08/2017

SANTÉ !

Boissons chaudes : Popularisé au xixe siècle, le thé (chaï) est bu partout et par tous. Il est préparé grâce au samovar. Un samovar classique se compose de deux compartiments (pour l’eau et pour le charbon) et il est surmonté d’un réceptacle pour la théière. Très fort et très amer, le thé russe est adouci avec du miel et relevé de zestes de citron. Il peut être accompagné de biscuits en forme d’anneaux appelés souchki.

Boissons alcoolisés : Considérée comme une denrée alimentaire jusque 2011, la bière (pivo) connaît en Russie la même évolution que partout en Europe. Au côté des grands groupes, on assiste à la multiplication de microbrasseries. La plus populaire des bières pression est la Jigoulevskoïe. Désaltérant et peu alcoolisé, le kvas est produit à partir de la fermentation naturelle du pain et aromatisé avec des fruits.

Vodka : En Russie la « petite eau » est de bonne qualité, fine et piquante, du moins si vous vous en tenez à celle vendue dans les supermarchés. Ailleurs, vous risquez de tomber sur une vodka frelatée. La vodka se consomme tout juste sortie du congélateur et dans de petits verres. Il est de tradition d’accompagner la vodka de zakouski.

À TABLE !

Les accompagnements : Ils sont appelés zakouski. Caviar, hareng, concombres marinés, oignons rouges, julienne, petits toasts… Chaque foyer a ses préférés.

Les soupes : En plus du borchtch, essayez les soupes froides (turi, okroschka, botvinia…), aux nouilles ou au poisson (kaliya), les potages au chou (chtchi) ou aux concombres salés. Ces soupes peuvent être accompagnées de pirojki, chaussons farcis à la viande, aux champignons, aux œufs…

Les plats : Parmi les spécialités typiquement russes, vous pourrez goûter les golubtsy, des choux farcis à la viande ou au riz ou les pelmeni, des raviolis farcis à la viande et relevés d’épices et d’oignon. Les chachliks (brochettes de mouton ou de porc marinés) sont cuits au feu de bois, en plein air. Dès le mois de mars, on se retrouve en famille ou entre amis pour un barbecue en forêt ou dans les parcs municipaux. Côté poissons, le choix est vaste : carpe, sandre, esturgeon ou encore flétan, célébré chaque année par un festival à St-Pétersbourg.

Les desserts : Très populaire, le ptitchie moloko (« lait d’oiseau ») est une génoise carrée enrobée de chocolat. Autre délice sucré, les pastila se rapprochent des pâtes de fruits.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.