17/10/2016

Toute l’année, Telč accueille des spectacles dont la nature folklorique permet de maintenir vivantes les traditions les plus anciennes. Elle possède un atout maître pour accueillir les foules : sa vaste place entourée de maisons aristocratiques, tout son centre-ville étant inscrit sur la liste du Patrimoine de l’Unesco. Cette place qui a servi de décor au Woyzeck de Werner Herzog est l’exemple parfait du style Renaissance du nord des Alpes.

Comme d’autres villes de cette région, elle connut une grande prospérité au XVIe siècle, époque où elle était peuplée principalement d’Allemands des Sudètes. Les étangs qui cernent Telč rappellent sa vocation de forteresse. De la tour du Saint-Esprit, le panorama sur la ville en révèle l’harmonie. Les intérieurs du château gothique (ouvert de mai à septembre) valent pour leurs plafonds à caissons décorés de trophées de chasse. La galerie Jana Zrzavého in situ, retrace l’œuvre du peintre tchèque amoureux de la Bretagne.

Des sentiers balisés partent de la cité, rejoignant l’étang Štěpnický, le château ruiné de Stampek puis s’étirent autour des étangs de Horni et Dolní Mrzatec. À quelques kilomètres, le château de Roštejn et le monastère des Prémontrés (accessible par la piste cyclable) sont d’agréables buts de promenades.

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner en basse saison dans un appartement pour vivre comme un habitant de la ville.

Nous on adore

La perfection visuelle de la place.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.