Slavkovský les

17/10/2016

À proximité de Brno, le village de Slavkov a aussi son château d’allure rococo. Mais la ville est plus connue pour les événements qui s’y déroulèrent le 2 décembre 1805 lorsque la Grande Armée défit les forces austro-russes dans un assaut considéré comme le chef-d’œuvre tactique de Napoléon Bonaparte. Le lendemain, la paix fut négociée au Moulin Brûlé à 20 kilomètres d’Austerlitz. Le Saint-Empire y perdit nombre de ses conquêtes dont le Tyrol, la Vénétie et sa capitale Venise, soit 4 millions de sujets et le seul port de l’Autriche. On doit à Léon Tolstoï la restitution de quelques héroïques moments de cette bataille. Depuis 2003, les Journées napoléoniennes rassemblent pour des reconstitutions des milliers de passionnés.

Cette période troublée à l’aube du XIXe siècle n’a pas laissé de traces sur les douces montagnes environnantes ensevelies sous un océan de verdure. Loin des Alpes, les préplaines de Slavkov n’atteignent pas 1 000 m mais leurs forêts denses d’épineux, les vastes tourbières d’altitude où poussent les pins à crochets et les bouleaux pubescents donnent une force peu commune à ces paysages de moyenne montagne. L’ensemble de la zone est protégée sur 610 km2. Bien que très peuplée, elle a su conserver de grands espaces sauvages comme Pramene et ses formations rocheuses, les geysers d’eaux minérales et de gaz, les tourbières de Kladská ou de Soos, trois lacs de cratères éteints. Des chemins de randonnées sans difficultés majeures sillonnent ce territoire dont plusieurs sentiers éducatifs.

Le plus Comptoir des Voyages

Un hôtel thalasso pour se détendre entre 2 visites culturelles.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.