Nos coups de cœur en Moravie

16/10/2016

Žďár nad Sázavou

Si l’on passe par Žďár nad Sázavou, ville industrielle, c’est un peu fortuitement, pour rejoindre l’église de pèlerinage Saint-Jean-Népomucène de Zelená Hora, inscrite sur la liste du Patrimoine de l’Unesco. Élevée au xviiie siècle par l’architecte Jan Blazej Santini, dont elle constitue l’œuvre la plus originale, elle mêle néo-gothique et baroque, le style composite très reconnaissable de l’architecte Jan Blazej Santini, auteur du palais des Comtes Morzin à Prague.

Vranov nad Dyjí

Le château de Vranov est considéré comme un joyau de l’art baroque. Il eut pour architecte le créateur du style baroque tardif autrichien Johann Bernhard Fischer von Erlach. Le château tchèque prélude à ses plus grandes réussites que l’on peut voir à Salzbourg et Vienne (église Saint-Charles-Borromée entre autres). Il y a conçu une salle ovale appelée Salle des ancêtres, pourvue d’une fresque baroque qui retrace l’histoire de la dynastie des Althann. On n’oublie pas en repartant, et si c’est la saison, de goûter sur la route aux délicieux abricots des vergers alentours.

Třebíč

La ville doit son succès originel à sa position sur les rives de la Jihlava. Centre religieux et commerçant depuis l’an 1101, elle ne semble pas avoir perdu de son influence en Moravie du sud-ouest. La conservation du quartier juif est exceptionnelle dans cette région européenne laminée par les violences nazies. Il côtoie la basilique Saint-Procope, tous deux ayant été inscrits sur la liste du Patrimoine de l’Unesco. Le centre est charmant et nanti de son château. Beaucoup de promenades pédestres ou à vélo à faire en famille.

Kroměříž

La Cour de Vienne s’y réfugia lors des révoltes populaires du Printemps de peuples. Il faut dire que l’y attendait l’un des plus beaux châteaux baroques de l’Europe centrale. Commandité par les évêques d’Olomouc, il entre dans l’histoire en 1848 quand s’y déroula l’assemblée constituante impériale des nations d’Autriche. Ses jardins somptueux influencèrent les jardiniers de toute l’Europe aristocratique, le premier Podzámecká (littéralement « sous le château ») s’étend sur 64 hectares. Son style va influencer les jardiniers royaux de toute l’Europe. Le jardin Květná aménagé par les architectes italiens est tout aussi agréable.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.