4 conseils pour se fondre dans le décor

17/10/2016
1

Oublier les 5 fruits et légumes frais par jour

La gastronomie tchèque est bien loin des recommandations diététiques habituelles. Elle est cependant parfaitement adaptée à la rigueur des hivers locaux.  Pommes de terre,  choux et lard font office de sainte Trinité et parfument de nombreux plats de viande en sauce. Les knedliky sont des tranches de pain blanc bouilli qui servent à éponger avec gourmandise ces sauces. Bien imbibées, elles finissent de remplir allègrement l’estomac. Pour laisser le temps de digérer avant le coucher, on dîne tôt, vers 19h. Passez 21h, n’espérez plus vous faire servir. Ne soyez pas non plus décontenancé de l’attitude distante des serveurs, notamment à Prague, c’est ici une habitude propre à la profession et en rien quelque chose de personnel.

2

Assister à un match de hockey sur glace

Si le football, à l’instar des autre pays européens, reste le sport favori des Tchèques, le hockey sur glace est, plus surprenant, la seule discipline sportive qui arrive à lui faire de l’ombre. Il faut dire que le palmarès de l’équipe nationale est bien fourni : médaille d’or aux JO de Nagano en 1998 et 5 titres de champion du monde. De quoi faire naître un engouement très fort chez les Tchèques déjà passionnés de sport. Prague comprend pas moins de 5 équipes, dont les Sparta et les Slavia sont les plus populaires. Si vous avez l’occasion, entre septembre et avril, ne manquez pas d’assister à un match dans la capitale pour découvrir l’étonnante ferveur populaire. En dehors de la capitale, c’est à Brno, dont l’équipe locale est triple champion d’Europe, que l’ambiance est la meilleure.

3

Commander une bière mi-brune, mi-blonde

Grands amateurs et consommateurs de bière devant l’Éternel, les Tchèques ne sont pas avares en variétés. Il faut dire que les micro-brasseries ne manquent pas. Comme si cela ne suffisaient pas, ils ont créé une façon bien à eux de mixer bière blonde et brune. La resane pivo consiste à servir dans une chope à demi-remplie de blonde, une bière brune versée sur le dos d’une cuillère. On obtient alors une boisson bicolore qui se boit toujours par ½ litre. Parmi les nombreuses bières que vous pourrez tester, avec modération, vous trouverez peut-être la Bernard Pivo. N’y voyez pas un étrange hommage mal orthographié à notre journaliste littéraire, pivo signifie tout simplement bière en tchèque, et Bernard est le nom d’une brasserie.

4

Décoder les traces des alchimistes à Prague

Un voile de mystères plane sur la ville de Prague… Il nous vient tout doit du Moyen-âge et des empereurs Charles V et Rodolphe II, tous les deux très portés sur l’ésotérisme. Le premier a fait agrandir la ville sur les recommandations d’astrologues, l’urbanisme s’accordant aux phénomènes célestes. Sur le pont qui porte son nome, une série de chiffre 1-3-5-7-9-7-5-3-1. C’est un palindrome (qui se lit dans les deux sens) notifiant, l’année, la date et l’heure du début de l’édification de l’ouvrage. Le long de la Voie Royale, de la Tour de la poudrière au château, est disséminé tout le bestiaire alchimique… À cela s’ajoutent le golem, Faust…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.