Peuples et institutions

14/02/2016

politique

République fédérale constitutionnelle, l’Inde est composée de 28 États et de 7 territoires de l'Union. Le président est élu pour un mandat de 5 ans (renouvelable) par le collège électoral que forment les deux chambres du Parlement et par les assemblées législatives des États. Sa fonction est purement protocolaire.Le Premier Ministre, élu par la majorité parlementaire détient tous les pouvoirs exécutifs. Le pouvoir législatif revenant au Parlement. Il compte deux chambres :
– la Chambre du Peuple (Lok Sabha), dite « chambre basse » (545 membres, élus pour 5 ans au suffrage universel) ;
– le Conseil des États (Rajya Sabha), dit « chambre haute » (245 membres élus par les assemblées législatives des États et 8 nommés par le président de la République).

économie

Croissance : 5 % (2013, Banque Mondiale).
Taux de chômage : 3,5 % (2014, Banque Mondiale).
Taux d’inflation : 4,1 % (2014, OCDE)
Principaux clients : Chine, États-Unis, É-A-U, Arabie Saoudite.
Secteurs d’activités dans le PIB : agriculture, 16,9 % ; industrie, 17 % ; services, 66,1 % (Banque mondiale 2013).

Delhi est le principal moteur de la croissance indienne, produisant à elle seule 70 % de la richesse nationale. L’Haryana et le Pendjab bénéficiant de la modernisation des années 1960 dans l’agriculture fournissent quant à eux la moitié des récoltes de blé, millet ou riz du pays. Les industries agro-alimentaires s’y développent également (lait et produits dérivés) tout comme les industries du textile et de la pharmacie.

peuples

La composition des peuples de l’Inde du Nord s’inscrit dans une histoire riche en migrations et implantations. Attirant les empires de l’Asie centrale, le Rajasthan est un melting-pot d’origines aryennes (2 000 ans av. J.-C.), et mogholes. Les fondements de la caste rajpute demeurent un mystère pour les historiens bien que leur présence soit attestée depuis le VIIIe siècle. Les populations himalayennes ne représentent qu’une portion congrue de la population renforcée cependant par l’arrivée des Tibétains exilés.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.