05/03/2016

L’esprit d’Amritsar se concentre au temple d’Or, lieu saint d’entre les lieux saints pour les disciples sikhs. Ce complexe monumental est aussi le siège de la religion et à ce titre conserve le Livre sacré ou Guru Granth Sahib. Ce livre dont le titre mêle sanskrit, pendjabi et arabe traduit la vocation œcuménique du sikhisme. Il est aussi l’un des rares écrits du monothéisme à avoir été rédigé par son fondateur, le Guru Nanak (XVe siècle). Ce dernier, à la croisée des mondes moghol et hindou prône l’unité spirituelle et désigne ses adeptes par le terme générique de « disciples » et les « maîtres » par celui de guru signifiant professeur. Chaque maître désigne son successeur avant sa mort. En 1574, le guru Ram Das, fait creuser à l’emplacement même où le fondateur du sikhisme aimait méditer, un étang où se déverserait le nectar d’immortalité (amrita) de la mythologie hindoue. Le cinquième de cette longue lignée, élève le temple d’Or, un sanctuaire somptueux, véritable ville dans la ville, doté de dix-huit portes fortifiées.

Les Sikhs traversèrent l’histoire et les dominations successives sans heurts jusqu’au massacre de 1919 de plusieurs centaines de manifestants pacifistes par les troupes anglaises. L’événement motiva toute l’Inde à suivre le chemin de l’indépendance et celui de la non-coopération prônée dès l’année suivante par Gandhi. Un mémorial commémore ce triste événement. Située sur la Grand Trunk road qui traverse l’Inde du Nord d’est en ouest, la ville d’aujourd’hui vit essentiellement d’une petite industrie textile et de ses échanges avec le Pakistan tout proche. 

Le plus Comptoir des Voyages

La découverte d’Amritsar, ville sainte du sikhisme combinée à la visite des hauts lieux de l’hindouisme et du bouddhisme en Inde.

Nous on adore

Se mêler à la foule venue assister à la cérémonie de fermeture de la frontière indo-pakistanaise à Wagah.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.