La valise aller/retour

17/12/2013

J’EMPORTE…

Une paire de jumelles
Une paire de lunettes de soleil
Une polaire et un vêtement bien imperméable
Des mitaines et une tuque (traduction : des moufles et un bonnet)
Un baume à lèvres, de l’écran total et un anti-insecte (il existe des bracelets bien pratiques)
Un maillot de bain pour faire trempette dans les lacs ou sur la côte
Un parapluie si je randonne sur la côte et les îles pluvieuses mais plutôt un coupe-vent à capuche
Un appareil photo de qualité, la nature offre ici des clichés uniques (mais aussi de quoi recharger la batterie ainsi que des cartes mémoire supplémentaires ou un appareil pour les stocker)
Tout le nécessaire du randonneur averti (attention aux variations de températures). Des sandales à lanières pourvues de scratchs (bandes velcro) pour le canoë ou le rafting. Des bottes de caoutchouc (rubbers) si je dois marcher dans des tourbières, en bord de lac ou d’étang, aller à la pêche, en bateau ou pas.

JE RAPPORTE…

Parmi les incontournables :
- l´artisanat autochtone : Peintures, gravures, sculptures, masques de cérémonie, totems et joaillerie en pierre à savon, bois, jade, os et bois d’animaux. Depuis quelques années de nombreuses contrefaçons sont apparues sur le marché. Vérifiez que l’objet que vous achetez portent l’inscription "Igloo", marque déposée et assurant l’authenticité du produit. Vous trouverez de l’artisanat dans les réserves et dans de nombreuses boutiques en ville.
- l’artisanat local. Sculptures, peintures, objets en bois…
- le matériel de sport. Ses prix sont nettement inférieurs à ceux pratiqués en France et notamment ceux de la solide marque Roots.
- vin de glace ou cidre de glace, whisky de seigle, whisky au miel, bière artisanale (essayez la Coup de grisou…), alcools de cassis, mûres ou airelles, vin de bleuets (sortes de myrtilles !), sirop d’érable. Mais ne vous faites passer un sapin (arnaquer) avec du sirop de poteau, du faux sirop d'érable fabriqué avec du sucre de végétaux moins chers). Les poteaux (en bois) étant de faux arbres…
- fourrures et cuirs ou l’emblématique chemise de bûcheron, voire une belle tuque en souvenir des draveurs ou coureurs des bois. De quoi vous mettre sur votre 36 (les Canadiens sont plus grands en moyenne que les Français qui se mettent sur leur 31…)
NB : Pensez toujours que le prix affiché est hors taxe, le prix réel doit être majoré de 5 à 15 % selon la province.

Je laisse sur place…

Dans les parcs nationaux, il est interdit de prélever fleurs, bois, bois pétrifié, pousses et fruits et même cailloux.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.