Votre valise pour la le Portugal

30/05/2016

À emporter

 La calçada portuguesa, ces pavés en calcaire qui ornent les trottoirs et les promenades piétonnes de Lisbonne, a essaimé dans tout le pays depuis la moitié du XIXe siècle. Il contribue à la lumière particulière qui se dégage des villes portugaises, mais, mouillé, il est glissant, et son entretien, onéreux, n’est pas toujours parfait. Prenez donc des chaussures dans lesquelles vous êtes à l’aise pour marcher, d’autant que de manière générale, on marche beaucoup au Portugal, y compris en ville. Embarquez avec vous un maillot de bain, quelle que soit la saison, on ne sait jamais ce qui vous attend… Enfin, surtout à la mi-saison, ne sortez jamais sans votre parapluie, et un coupe-vent prend peu de place dans votre valise et est rarement regretté !

 

À rapporter

 Un ou plusieurs azulejos artisanaux qu’on trouve dans des boutiques qui en garantissent l’origine, ou industriels, dans les magasins de fabrique, comme Cortiço e Netos. Des objets en céramique (de Barcelos ou de Caldas da Rainha) ou en liège (le Portugal en est de loin le premier producteur mondial) ; des articles en Burel, cette laine travaillée dans la Serra da Estrela ; un CD d’Amália Rodrigues, pour le folklore ; pour les plus gourmets, les bouteilles de porto (Vintage, pour les grandes occasions), de vins doux de Madère ou de vinho verde, la principale AOC portugaise, rivaliseront avec les multiples fromages, charcuteries, huiles d’olive et les pasteis de nata, la pâtisserie reine née, dit-on, dans le monastère des Hiéronymites, pour digérer le retour !  

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.