nos coups de cœur à Cracovie et dans le Sud

27/09/2017

vivre comme un Polonais

Découvrez votre home sweet home de charme en Pologne : un adorable chalet en bois tout équipé au pied des Tatras, joyau de la chaîne des Carpates. Posez vos valises au milieu de montagnes grandioses coiffées de forêts touffues, de lacs lisses reflétant le bleu profond du ciel et de rivières chantantes… En famille, en amoureux ou entre amis, prenez le pouls de la vie locale dans les villages environnants. Le soir venu, pourquoi ne pas vous essayer à la confection des traditionnels pierogi, savoureuses ravioles farcies, le tout arrosé (avec modération !) d’une vodka de la région ?

saluer les pays voisins de la Pologne

Tant que vous êtes dans le coin, pourquoi ne pas enjamber la frontière montagneuse et faire un saut en Slovaquie ? Une excursion à la journée vous permettrait par exemple de visiter le château d’Orava, à la fois splendide et mystérieux, comme taillé à même le pic rocheux depuis lequel il domine le paysage. De retour dans votre chalet douillet, frissonnez devant Nosferatu le vampire qui y fut tourné. Depuis les Tatras une pléiade d’opportunités s’offre à vous : écoutez l’appel de l’asphalte et lancez-vous dans un road trip à la découverte des villes d’Europe centrale !

plonger dans les heures les plus noires de l’Histoire

Il ne s'agit pas d'un coup de cœur, mais d'un lieu de mémoire qui ne laisse personne intact. Aucun mot, aucune description, aucune photo ne saurait préparer à l’émotion qui vous saisit les entrailles lors d’une visite du Mémorial d’Auschwitz-Birkenau. Le silence semble chargé de l’angoisse du million de personnes qui ont péri ici et leurs cris résonnent encore contre les murs épais et froids… Approcher de si près l’horreur des camps ne se fait pas à la légère : à chacun donc de peser le pour et le contre d’une visite assurément bouleversante.

passer de l’ombre à la lumière dans le quartier de Podgórze

Podgórze porte encore les stigmates de l’occupation nazie. C’est ici que furent parqués des milliers de juifs avant d’être expédiés dans des camps. Certains furent sauvés par un industriel allemand, Oskar Schindler, dont l’usine fut transformée en un émouvant musée. Mais Podgórze ne se résume pas à ses heures noires. Nouveau quartier alternatif de Cracovie, il accueille aujourd’hui une population dynamique d’étudiants et d’artistes. Les cafés et bars branchés, les galeries d’art et les clubs de jazz y poussent comme des champignons. Et sur ses façades fleurissent des fresques colorées qui attirent les amateurs de street art. De quoi garantir une visite tout en contrastes !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.