4 conseils pour se fondre dans le décor

18/09/2017
1

Être un invité de choix

Les Polonais ont coutume de dire qu’un « hôte chez soi, c’est dieu dans la maison ». Se montrer à la hauteur de cette hospitalité est très simple : il suffit de connaître l’étiquette. Commencez par saluer toutes les personnes présentes. Si vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, serrez-lui la main en prenant soin de le regarder dans les yeux. Les amis proches et les membres d’une même famille se font généralement la bise, voire se donnent l’accolade. N’hésitez pas à remercier la maîtresse d’un bouquet de fleurs, un cadeau très apprécié, et ne soyez pas surpris si vos hôtes vous demandent de vous déchausser. Des paires de chaussons sont souvent réservées aux invités. À table, les sujets les plus variés peuvent être abordés mais veillez à ne pas critiquer le pape Jean-Paul II, toujours très aimé par les Polonais.

2

Sortir le grand jeu à l’opéra

Offrez-vous une soirée à l’opéra, au théâtre ou dînez dans un grand restaurant et vivez ce moment comme le feraient les Polonais. Commencez par choisir une tenue habillée, car les Polonais aiment se mettre sur leur trente-et-un pour sortir. Costume-cravate et resplendissante robe de soirée sont recommandés. Cela ne veut pas dire pour autant qu’on vous refusera l’entrée si vous vous présentez en tenue décontractée, mais vous serez immédiatement classé parmi les touristes. Idem si vous n’adoptez pas certains gestes, tels celui du baisemain (prenez garde à bien vous pencher et non à remonter la main vers vous), auquel les Polonais sont très attachés. D’une manière général, les Polonais ont pour les femmes beaucoup d’attention. Il est habituel de leur tenir la porte ou de les aider à descendre de l’autobus.

3

Confectionner les traditionnels pierogi

Toute maîtresse de maison polonaise digne de ce nom possède sa propre recette de pierogi, des petites ravioles fourrées, qui se déclinent à toutes les sauces… ou plutôt à toutes les farces ! Sucrées, salées, à la viande, aux légumes, à la crème… Voici une recette de la pâte à pierogi : pour 150 grammes, comptez 100 ml d’eau chaude et une cuillère d’huile de tournesol. Mettez la farine dans un bol avec un peu de sel. Ajoutez l’huile et la moitié de l’eau. Mélangez en ramenant la farine vers le centre. Incorporez le reste de l’eau au fur et à mesure que vous travaillez la pâte. Vous devez obtenir une boule souple qui ne colle pas. Farcissez selon votre goût. Pour cuire les pierogi, plongez-les dans l’eau bouillante. Lorsqu’ils remontent à la surface, comptez 2-3 minutes avant de les sortir et dégustez !

4

Être un pilier de bar à lait

Le bar mleczny (litt. à laitage) est un lieu tout droit sorti du xixe siècle qu’une forme d’ostalgie (la nostalgie de l’Est) a remis au goût du jour. Dans la Pologne communiste, on y allait se restaurer à moindre coût de mets simples et roboratifs. Ces cantines servaient des plats souvent à base de produits laitiers, d’où leur nom de bar à lait. Avec le changement de régime, ces restaurants du peuple et des ouvriers disparaissent peu à peu. Depuis quelques années pourtant, ils renaissent de leurs cendres. Les Polonais y reviennent par nostalgie de leur passé, mais aussi pour renouer avec une cuisine traditionnelle en voie de disparition : mielony, pierogi, soupes chaudes… Pour le voyageur, les bars à lait sont une excellente adresse pour déjeuner ou dîner à petit prix de spécialités polonaises dans une atmosphère très locale.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.