Mindoro

12/05/2017

Les plongeurs du monde entier en sont fous ! Plages de sable blanc ombragées de cocotiers, eaux cristallines peuplées de coraux et de poissons, ambiance cool, Mindoro figure en bonne place sur leur « wish list » planétaire.

L’arrière-pays montagneux est tapissé d’une forêt vierge qui limite le développement. Résultat : le coin est très préservé. L’animation se concentre autour de Puerto Galera, une station balnéaire réputée de la côte orientale nichée au creux d’une baie parfaite. Ailleurs, c’est encore terra incognita. Petits villages dont certains abritent des tribus Mangyan proches des peuples austronésiens du Pacifique sud, sentiers de randonnées, criques isolées …

Au large, de minuscules îlots rivalisent de beauté sauvage. Mention spéciale pour Apo Reef, l’un des sites de plongée les plus fameux des Philippines : la meilleure saison pour explorer cet incroyable jardin corallien s’étale de mars à juin quand la mer est d’huile. Mindoro est l’un des derniers endroits de la terre où on peut rencontrer des tamaraus (buffles nains), espèce menacée que protège le Parc National de Mount Iglit-Baco, et les plus sportifs partent en trek dans la forêt, franchissant des rivières tumultueuses pour explorer des grottes spectaculaires.

Soyons francs : c’est avant tout le littoral enchanteur de l’île qui attire les voyageurs. Faut-il le rappeler ? Les plongeurs ont le goût de la fête et le soir venu, ça bouge pas mal dans les bars et les restaurants pieds dans l’eau de la côte. Ambiance bon enfant garantie !

Le plus Comptoir des Voyages

Dormir dans un ecoresort, lové dans une cocoteraie, qui bénéficie à la population locale.

Nous on adore

Faire du snorkeling ou de la plongée sur le site de Coral Garden.

Retour haut