12/05/2017

Arrimée à l’est de Cebu, l’île ronde de Bohol, couverte de jungle, de cocoteraies et de rizières, est cernée de plages étincelantes. On débarque à Tagbilaran, la capitale locale, où des essaims de Jeepneys et de tricycles pétaradants ornés d’images pieuses ou de versets de la bible témoignent de la ferveur religieuse ambiante, ferveur qui se traduit aussi par la présence de nombreuses églises.

Les pêcheurs vendent leurs prises du jour au marché et vous pourrez les cuire vous-mêmes sur des barbecues installés juste à côté : bruyante et animée, Tagbilaran a gardé un charme provincial et onn y déguste les meilleures mangues d'Asie. Un pont la relie à l’île de Panglao sur laquelle se trouve la célèbre Alona Beach, très fréquentée. On est en droit de lui préférer d’autres plages plus tranquilles de Panglao ou même l’atoll de Pungtud Islet, ancré au large.

Également idylliques : la paisible île de Pamilacan dont les eaux sont peuplées de dauphins et de baleines et Cabilao et ses sanctuaires marins. Dans le sud-est, le temps semble s’être arrêté dans la péninsule d’Anda, bordée de criques désertes… Bohol se révèle tout aussi séduisante côté terre avec sa campagne bucolique émaillée de cabanes traditionnelles sur pilotis et, au cœur de l’île, les fameuses Chocolate Hills, immense ensemble de collines arrondies qui ondulent à perte de vue. On rencontre par ici les derniers tarsiers de la planète, minuscules primates aux yeux comme des soucoupes, en sursis parce qu’il ne supporte pas la captivité… La rivière Loboc prend sa source non loin des collines de chocolat et, à la nuit tombée, des nuées de lucioles s’installent dans les frondaisons des arbres qui la bordent, apportant une touche féerique au décor

Le plus Comptoir des Voyages

Une adresse à l'écart des foules et de l'animation, avec une vue mer à 360°.

Nous on adore

Observer les tarsiers.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.