Mieux connaître le Pérou

Des paysages diversifiés

On résume souvent le Pérou à ses Andes, grandioses et parfois hostiles. Mais la géographie du Pérou est contrastée. Soixante pour cent de son territoire est ainsi occupé par la forêt. À l’est, l’Amazonie abrite une part importante de la faune et de la flore du Pérou : mammifères terrestres (jaguars, couguars, singes) et marins (les très rares dauphins d’eau douce) mais aussi insectes, reptiles et oiseaux.

Après le Brésil et l’Argentine, le Pérou est le troisième pays d’Amérique du Sud par sa superficie. Pays de haute montagne, de côtes désertiques et de forêts millénaires, le Pérou s’efforce de préserver son environnement par la sanctuarisation de ses espaces naturels. Mais le pays souffre des mêmes maux que ses voisins. L’activité minière et les contaminations aux métaux lourds qui en découlent ponctionnent lourdement les écosystèmes fragiles.

Une histoire riche de ses métissages

L’histoire du Pérou se lit sur une frise chronologique remontant à 1 000 à 200 ans av. J.-C. Successivement, apparaissent les cultures Chavín, puis de Tiahuanaco ou encore l’Empire chimú, qui installa sa capitale à Chan Chan. Si vous devez retenir une période, c’est celle de l’apogée de l’Empire inca, de 1440 à 1530. L’arrivée des colons, en 1531 et la fondation de Lima en 1535 bouleversera définitivement l’organisation du pays et ses civilisations.

Aujourd’hui, le Pérou, indépendant, est un régime présidentiel dont le Président est élu pour un mandat de cinq ans. Cosmopolite, sa population est composée d’Amérindiens et de métis issus des peuples Quechuas, Aymaras… Avec une croissance positive et des taux de chômage stabilisés, l’économie du Pérou se porte bien et le pays connaît l’un des plus forts taux de développement d’Amérique latine. Notre page consacrée au Pérou en chiffres vous fournira des informations complémentaires.

Retour haut