Lexique de survie

07/06/2017

Une langue, des écritures

L’ouzbek est une langue de famille turque qui compte de nombreux interlocuteurs (15 millions) dans la plupart des « pays en –stan ». Au gré des influences et des dominations, la langue s’est successivement écrite avec un alphabet perso-arabe, puis latin (1928-1940), cyrillique (1940-1992), turc latinisé (1992-1995) et de nos jours en latin simplifié avec tout de même l’apostrophe qui a une valeur phonétique (coup de glotte). À noter que la lettre X se prononce comme la jota espagnole ou le ch allemand.

Le russe est toujours communément parlé et utilisé dans l’administration.

Au minimum

Salut : Salom / xayr

Bonjour : Assalomu alakum

Comment ça va ? : Qalaysiz ?

Bien : Yaxshi

S’il vous plait : Iltimos

Merci (beaucoup) : (katta) Raxmat

Oui/non : Ha / yo’q

Au revoir : Ko’rishguncha

Enchanté : Tanishganimdan xursandman

BRAVO

Le B.A.BA pour échanger avec vos hôtes :

Chambre : Xona

Salle de bain : Hojatxona

Petit déjeuner : Nonushta

Déjeuner : Tushlik

Dîner : Tushki ovqat

Amin : c’est la bénédiction qui marque la fin du repas, une fois dite, on ne mange plus rien.

Yaxshi : c’est bien/bon/chouette

Épatez vos amis

Utilisez les termes adéquats lors de vos visites architecturales :

Iwan : pièce à plan carré ouverte par l’une de ses façades découpée en arc-persan.

Mahalla : quartier d’une ville dont lescodes s’apparentent à une communauté fermée.

Madrasa : école coranique où étaient également logés les étudiants.

Khanaka : monastère soufi où l’on produisait des manuscrits calligraphiés.

Mazar : lieu de culte fondé sur la sépulture d’un saint musulman.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.